2 min de lecture Mode

Coronavirus : Armani rend hommage à la Chine dans une salle parfaitement vide

Giorgio Armani a dû se contenter de saluer une salle vide après la présentation de sa collection automne-hiver 2020/21 qui s'est conclue sur un clin d’œil à la Chine.

>
Giorgio Armani Women's Fall Winter 2020-2021 Fashion Show Crédit Image : Armani |
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et AFP

C'est une avalanche de velours noir qu'il fallait observer grâce aux yeux mécaniques des caméras. La semaine de la mode milanaise s'est achevée dimanche 23 février avec le défilé du maestro Giorgio Armani qui a présenté sa collection automne-hiver 2020/21, devant une salle vide, sans aucun public. Le styliste a expliqué cette décision par les mesures sanitaires du gouvernement italien qui recommande d'éviter les rassemblements face à la propagation rapide de cas de nouveau coronavirus dans le Nord du pays.

Les mannequins ont donc fait le show sur une réinterprétation des grands classiques de Tchaïkovski devant des caméras qui retransmettaient en direct les images sur les réseaux sociaux et le site de la marque italienne. Pour rendre hommage à la Chine, grande absente de la semaine de la mode, Armani a bouclé son spectacle en présentant douze modèles de haute couture réalisés entre 2009 et 2019 et tous inspirés par le pays de l'Empire du Milieu. Le styliste n'a pas dérogé à sa traditionnelle petite révérence de fin spectacle diffusée en mondovision.

La découverte de plusieurs foyers d'infection puis la multiplication rapide des cas, passés de six à près de 150 dimanche, préoccupe les autorités italiennes. L'Italie compte désormais 152 cas dont trois décès, ce qui en fait le pays le plus touché en Europe, depuis qu'a démarré l'épidémie de pneumonie virale en décembre en Chine. Les cas les plus nombreux ont été recensés en Lombardie (région de Milan) avec 112 contaminations et 22 en Vénétie (région de Venise). Deux foyers principaux ont été identifiés : autour de Codogno, en Lombardie où un deuxième décès (une femme de 77 ans) a été annoncé samedi, et à Vo'Euganeo, près de Padoue (Vénétie), où le premier cas mortel d'un retraité de 78 ans avait été enregistré. Le gouvernement a adopté un décret-loi très strict qui met à l'isolement onze villes, dont dix dans le périmètre de Codogno. "Ni l'entrée ni la sortie ne sera autorisée sauf dérogation particulière", a annoncé Giuseppe Conte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mode Italie Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants