1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. "Baudelaire prenait l'équivalent d'une barrette de shit dans son thé", raconte Jean Teulé
2 min de lecture

"Baudelaire prenait l'équivalent d'une barrette de shit dans son thé", raconte Jean Teulé

INVITÉ RTL - Après avoir publié les portraits de Rimbaud, Verlaine ou encore Charles IX, Jean Teulé s'intéresse à Charles Baudelaire. Son nouveau livre "Crénom, Baudelaire !" qui sortira le 7 octobre prochain aux éditions Mialet Barrault.

Jean Teulé au micro de "Laissez-vous tenter" le 6 octobre 2020
Jean Teulé au micro de "Laissez-vous tenter" le 6 octobre 2020
Crédit : capture d'écran RTL
Jean Teulé est l'invité en direct de Bernard Lehut et d'Yves Calvi. Son nouveau livre "Crénom, Baudelaire !" sort demain mercredi aux éditions Mialet Barrault.
22:03
Jean Teulé est l'invité en direct de Bernard Lehut et d'Yves Calvi. Son nouveau livre "Crénom, Baudelaire !" sort demain mercredi aux éditions Mialet Barrault.
22:02
Sandrine Campese signe un livre pour rendre élégant le français de ses enfants
02:52
Bernard Lehut

Jean Teulé prépare la sortie de son nouveau livre Crénom, Baudelaire !, le 7 octobre prochain, après avoir publié des portraits de figures historiques, des poètes, RimbaudVerlaine, Villon, le marquis de Montespan ou le roi Charles IX.

"Pour la poésie je m'étais dit que j'en avais déjà fait trois et que j'allais terminer sur l'Everest : Baudelaire. Si on doit lire un recueil de poésie dans la littérature française c'est Les Fleurs du Mal. Quand j'étais adolescent, c'était mon dieu vivant. Mais je détestais ce mec, je n'arrêtais pas de dire : 'Jamais je n'écrirai sur Baudelaire, c'est un type beaucoup trop misogyne, désagréable, insupportable'", démarre Jean Teulé au micro de RTL. 

"Et puis un jour j'en ai parlé à quelqu'un qui m'a dit que cela pourrait être un angle. Alors j'y suis allé, parce que d'habitude je ne veux écrire que sur des gens que j'aime bien. Et là je trouvais ça assez marrant un livre sur un personnage détestable parce qu'il n'a rien fait pour être aimé", poursuit-il. 

Baudelaire n'a rien fait pour être aimé

Jean Teulé

On connaît l'art du portrait peu académique de Jean Teulé que l'on retrouve plus que jamais dans Crénom, Baudelaire ! Tout est vrai mais revisité par la plume de l'auteur, fantasque, cocasse, gaillarde, pour ne pas dire grivoise. Bref, on le lit à 100 à l'heure et surtout, si on connait ses poèmes, à commencer par son chef-d'oeuvre Les Fleurs du Mal, on découvre ou redécouvre la vie et la personnalité moins connues de Baudelaire. C'était un type épouvantable et "camé" du soir au matin.

À lire aussi

"Le matin, il prenait l'équivalent d'une barrette de shit en décoction dans son thé. Moi je bois ça, je dors pendant trois semaines (...) Après il est passé à l'opium. À cause de la syphilis son médecin lui avait prescrit sept gouttes d'opium liquide par jour, à la fin, il en prenait 1.600 par jour !", résume Jean Teulé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/