1 min de lecture Connecté

WhatsApp Pink, une nouvelle arnaque pour aspirer vos données personnelles

Un nouveau logiciel malveillant se fait passer pour une version améliorée et colorée de la messagerie pour dérober les informations personnelles des victimes.

WhatsApp a dépassé le cap des 2 milliards d'utilisateurs
WhatsApp a dépassé le cap des 2 milliards d'utilisateurs Crédit : Flickr
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Il se nomme WhatsApp Pink et il se propage par le biais de la célèbre messagerie en promettant une version alternative du service et une interface teintée de rose. Le chercheur en cybersécurité Raisherkhar Raiaharia a alerté récemment contre cette arnaque qui vise à installer un logiciel malveillant sur le téléphone de la victime pour siphonner ses données personnelles.

Selon les constatations de l’expert, le programme se transmet à la faveur d’un message diffusé dans des conversations de groupe sur WhatsApp. Les participants sont invités à télécharger cette version rose de la messagerie afin de découvrir de nouvelles fonctionnalités et une interface exclusives. 

Après avoir cliqué sur le lien, les utilisateurs installent en réalité un programme sur leur smartphone qui va permettre aux assaillants de récupérer des données à distance et de propager un peu plus le virus dans les différentes conversations des victimes.

Cette arnaque semble plutôt sévir en Inde pour l’instant. Mais WhatsApp est régulièrement la cible de campagnes de ce type à travers le monde. Comme sur toute autre messagerie, et plus largement sur Internet, il est donc primordial de ne pas ouvrir les messages et les liens qu’ils contiennent s’ils émanent de personnes que vous ne connaissez pas. 

À lire aussi
réseaux sociaux
Covid-19 : l'Inde, victime de fakes news massives

Vous pouvez retrouver nos conseils pour une bonne hygiène numérique dans cet article que nous avons publié dans la foulée des fuites de données de Facebook et de laboratoires français de santé qui ont exposé les informations personnelles de plusieurs millions de Français depuis le début de l'année, des données que les pirates s’échangent aujourd’hui librement sur les forums spécialisés pour monter de futures arnaques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Fil Futur Cybersécurité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants