1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Tesla accusée d’employer des gens pour supprimer les critiques sur les réseaux sociaux
1 min de lecture

Tesla accusée d’employer des gens pour supprimer les critiques sur les réseaux sociaux

VU DANS LA PRESSE - La direction de Tesla demanderait à des employés de parcourir les réseaux sociaux à la recherche de critiques concernant à la fois l'entreprise et Elon Musk, et d'essayer de les convaincre de supprimer leurs messages, selon d'anciens employés.

Elon Musk
Elon Musk
Crédit : Brendan Smialowski / AFP
Romain Giraud

L'entreprise Telsa, dirigée par le milliardaire Elon Musk, est ébranlée par une polémique qui fait grand bruit outre Atlantique. Selon d'anciens employés, Tesla demanderait à des employés de parcourir les réseaux sociaux, à la recherches de critiques ou de plaintes de clients par rapport à l'entreprise mais aussi Elon Musk et de les forcer à supprimer leurs messages.  

Un ancien employé de Tesla a en effet déclaré au site internet américain Insider, spécialisé dans le monde des affaires, qu'une équipe de neuf employés recherchait des plaintes ou critiques visant spécifiquement le PDG Elon Musk sur les réseaux sociaux. En plus de résoudre les problèmes, l'équipe essaie d'amener les clients à supprimer leurs messages", ont-ils par ailleurs déclaré, ajoutant que chaque employé traite "en moyenne une vingtaine de plaintes par jour".

Un ancien directeur de Tesla Energy, qui travaillait dans l'entreprise jusqu'à l'année dernière, a lui aussi confirmé ces accusations : "en gros, ils lisent tous les messages en cliquant sur des mots clés tels que #TeslaEnergy, #Elon, tout ce qui a à voir avec Tesla, l'énergie et Elon", a-t-il déclaré. Contacté par Insider, Telsa n'a pas souhaité réagir à ces accusations. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/