1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Jour du dépassement" : à quoi cette date correspond-elle ?
1 min de lecture

"Jour du dépassement" : à quoi cette date correspond-elle ?

Le 22 août, l'humanité aura atteint le "jour du dépassement" : elle aura consommé plus de ressources naturelles que ce que la Terre peut renouveler en un an.

La Terre (illustration)
La Terre (illustration)
Crédit : AFP / Nasa
Benoît Collet & AFP

Le 22 août, l'humanité aura consommé plus de ressources naturelles que la Terre peut renouveler en 12 mois : le symbolique "jour du dépassement" recule pour une fois cette année, sous l'effet de la pandémie de Covid 19. Pour le dire de façon imagée, il faudrait cette année 1,6 Terre pour subvenir aux besoins de la population mondiale de façon durable.

Le "Overshoot Day" selon son nom anglais, calculé depuis 2003 par l'ONG américaine Global Footprint Network, a pour but d'illustrer la consommation toujours plus rapide d'une population humaine en expansion sur une planète limitée.

La date est calculée en croisant l'empreinte écologique des activités humaines (surfaces terrestre et maritime nécessaires pour produire les ressources consommées et pour absorber les déchets de la population) et la "biocapacité" de la Terre (capacité des écosystèmes à se régénérer et à absorber les déchets produits par l'Homme, notamment la séquestration du CO2).

Le "dépassement" se produit quand la pression humaine dépasse les capacités de régénération des écosystèmes naturels et ne cesse selon l'ONG de se creuser depuis 50 ans: 29 décembre en 1970, 4 novembre en 1980, 11 octobre en 1990, 23 septembre en 2000, 7 août en 2010.

À lire aussi

L'an dernier il était tombé le 29 juillet. 2020 marque donc un rare répit, mais attribuable aux conséquences de la pandémie mondiale qui a paralysé des pans entiers de l'activité humaine, repoussant la date de trois semaines, et non pas à un changement systémique.

Les derniers rapports des experts de l'ONU identifient clairement les directions à suivre : réduction des émissions de gaz à effet de serre, sortie des énergies fossiles, changement drastique du modèle de production agro-alimentaire...

Car pour tenir les objectifs de l'accord de Paris de 2015 et maintenir l'élévation globale de la température "nettement en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels, et si possible à 1,5°C, les émissions de gaz à effet de serre devraient baisser de 7,6% annuellement", selon l'ONU.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.