1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Qu'est-ce que ChatGPT, le chatbot qui impressionne Internet et interroge sur les progrès de l'IA ?
3 min de lecture

Qu'est-ce que ChatGPT, le chatbot qui impressionne Internet et interroge sur les progrès de l'IA ?

Capable de fournir des réponses complexes et cohérentes à des questions variées dans de multiples langages, le robot conversationnel ChatGPT relance le débat sur les risques liés aux progrès des intelligences artificielles.

L'intelligence artificielle (illustration)
L'intelligence artificielle (illustration)
profilrtl
Benjamin Hue

C'est le meilleur algorithme du moment en matière de simulation de conversation humaine. Le chatbot ChatGPT n'en finit plus d'impressionner Internet. Conçu par la startup américaine OpenAI, issue de l'association fondée en 2015 aux Etats-Unis dans le but de promouvoir et développer une intelligence artificielle à visage humain, ce robot conversationnel marque une nouvelle étape dans le progrès des algorithmes de traitement automatique du langage naturel. Lancé la semaine dernière par l'association OpenAI, l'outil, toujours en phase de test, cumulait mardi 6 décembre plus d'un million d'utilisateurs qui ont déjà mis à l'épreuve la cohérence et la complexité de ses réponses.

Dernier projet de l'entreprise OpenAI, à qui l'on doit déjà le modèle DALL-E, capable de générer des images originales à partir de simple texte, ChatGPT est un robot conversationnel capable de comprendre les questions et y répondre en langage naturel avec une qualité inédite et dans de multiples langues, dont le français. Ce programme s'appuie pour cela sur une intelligence artificielle, GPT3, qui utilise des algorithmes d'apprentissage automatique nourris avec des millions de textes et conversations disponibles sur Internet (articles de presse, académiques, blogs, scripts de films, d'émissions TV, etc.) pour comprendre le sens des mots et des phrases et générer des réponses pertinentes en fonction du contexte.

Que peut faire ChatGPT ?

ChatGPT couvre tous les sujets possibles et imaginables. Après avoir créé un compte sur le site de l'OpenAI, vous pouvez lui demander de vous fournir une recette de cuisine, de rédiger une dissertation, d'écrire une lettre de motivation pour une entreprise et une activité précises, d'écrire une chanson sur un thème en particulier ou d'inventer une histoire à raconter aux enfants le soir. ChatGPT peut aussi répondre à des requêtes particulièrement complexes, pour débbuger un code informatique,  résoudre un problème mathématique ou écrire un article sur le sujet de votre choix. Peu importe la requête, dans la limite de la légalité, ChatGPT vous fournira des réponses avancées en quelques secondes seulement. Et il continue d'apprendre à l'épreuve des internautes.

Le chatbot ChatGPT propose facilement une dissertation répondant au dernier sujet du bac de français :

Une dissertation répondant au dernier sujet du bac français
Une dissertation répondant au dernier sujet du bac français
Crédit : OpenAI / RTL
À lire aussi

Une recette de cuisine à partir des aliments restants dans le frigo :

Une recette de cuisone à partir des aliments du frigo
Une recette de cuisone à partir des aliments du frigo
Crédit : OpenAI / RTL

Un article présentant ChatGPT et les questions soulevées par les progrès de l'intelligence pour l'activité humaine : 

Nous avons demandé au chatbot ChatGPT d'écrire un article à son sujet
Nous avons demandé au chatbot ChatGPT d'écrire un article à son sujet
Crédit : OpenAI/RTL

Pousser l'humanité à s'interroger sur les progrès de l'intelligence artificielle

Encore au stade expérimental, ChatGPT soulève déjà un certain nombre de questions sur ses capacités actuelles et futures. Certains y voient déjà un futur concurrent à Google, capable de formuler des réponses plus complexes et contextualisées aux requêtes des internautes. D'autres s'interrogent sur la menace qu'il fait peser sur les activités humaines basées sur la création de contenus, par exemple, comme les attachés de presse ou les journalistes. Il pourrait aussi être utilisé à des fins de plagiat par des étudiants pour les devoirs scolaires.  Voire détourné pour piéger les humains en diffusant de fausses informations ou en créant des arnaques crédibles.

L'outil dispose encore, cela dit, d'une certaine marge de progression. "Il est important de souligner que ChatGPT n'est pas encore en mesure de remplacer complètement les humains dans la création de contenu. Il ne peut pas encore comprendre l'intention derrière un texte et a encore besoin d'être entraîné sur des vastes quantités de données pour s'améliorer", répond d'ailleurs le bot lorsqu'on lui pose la question. ChatGPT n'est pas non plus en mesure de récolter des informations de première main, de mener des entretiens ou de faire preuve de nuance et de sens critique pour justifier ses choix. Dans sa version initiale, du moins. 

"Les développements futurs de l'intelligence artificielle pourront peut-être amener ChatGPT à être plus humain dans sa capacité à créer du contenu", explique le chatbot conçu par OpenAI. "Cela soulève des questions éthiques sur l'utilisation de l'IA dans les domaines de création de contenu et sur la manière dont cela pourrait affecter les travailleurs humains. Il est important de continuer à surveiller ces développements et de réfléchir aux implications pour l'avenir".

Outre l'association OpenAI, des entreprises américaines ont aussi conçu des robots conversationnels expérimentaux particulièrement avancés. Character.ai, une entreprise fondée par d’anciens ingénieurs de Google, a mis en ligne en octobre un chatbot capable d'adopter n’importe quelle personnalité avec des attributs et des comportements considérés comme authentiques par les humains. Des chercheurs de Meta ont récemment mis au point un programme informatique baptisé Cicero, comme l’homme d’État romain Cicéron, qui a fait ses preuves à Diplomacy, un jeu de société qui nécessite des talents de négociateur.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi