1 min de lecture Santé connectée

Physical Web : Google veut attribuer une adresse URL à tous les objets connectés

Google veut redéfinir les standards de communication entre les smartphones et les objets connectés en supprimant le recours systématique à une application.

Google : 3 milliards d'euros d'amende pour abus de position dominante ? (photo d'illustration)
Google : 3 milliards d'euros d'amende pour abus de position dominante ? (photo d'illustration)
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Avec Physical Web, Google veut faciliter le lien entre les smartphones et les objets connectés. Alors que les analystes prévoient que plus de 80 milliards d'objets connectés seront reliés à internet d'ici à 2020, la firme de Mountain View entend poser les bases d'une nouvelle façon de gérer les interactions dans l'internet des objets. Le géant américain souhaite attribuer à chacun de ces objets une URL spécifique.

L'objectif est d'éviter aux utilisateurs de devoir télécharger une application pour chacun de ses objets. En utilisant la technologie du Bluetooth low-energy, qui permet d'établir une communication dans un rayon de 30 mètres, Physical Web permettrait de connecter le mobile et l'objet en cliquant simplement sur une URL. De quoi simplifier considérablement la gestion de ses accessoires connectés, qui devraient de plus en plus intégrer le quotidien de chacun à l'avenir.

La rédaction vous recommande

Ouvert aux développeurs (en open-source), le projet qui n'en est encore qu'au stade expérimental confirme en tout cas l'intérêt prononcé de Google pour les objets connectés, dont la santé est l'un des premiers leviers de développement. La firme californienne vient en effet de racheter la start-up Lift Labs, spécialisée dans le développement de couverts de cuisine intelligents pour améliorer le quotidien des patients atteints de la maladie de Parkinson.

Services
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé connectée Google Objets connectés
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants