1 min de lecture Sciences

Les eaux chaudes du Vésuve renferment une arme anti-bactérie

REPLAY - Des chercheurs marseillais ont découvert dans les eaux chaude du Vésuve une molécule qui pourrait remplacer les antibiotiques. Ils vont commencer par en faire des pansements.

>
La molécule issue des volcans qui pourrait remplacer les antibiotiques Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
Virgine Garin
Virginie Garin Journaliste RTL

Au départ, c'est l'armée française qui a demandé à des chercheurs de l'hôpital de la Timone de Marseille, d'enquêter sur une enzyme découverte dans les eaux du Vésuve. Le projet était de l'utiliser pour décontaminer les terres polluées par des armes chimiques. Cette enzyme était réputée pour ses propriétés dé-polluantes.

Ils ont cherché et ils ont découvert qu'elle pouvait aussi empêcher le développement des bactéries. Cette enzyme est très résistante. Elle vit dans de l'eau qui fait près de 100 degrés

Un médicament pour empêcher les infections

La prouesse des scientifiques est d'avoir modifié un peu ses gènes pour la rendre aussi très efficace pour désinfecter. Ils ont monté une start-up avec l'aide de l'armée (2 millions d'euros) et se sont associés à l'entreprise Urgo, pour mettre au point des pansements. Ce sera la première application concrète.

Ils envisagent aussi un médicament pour empêcher les infections. Ça a marché sur des rats, auxquels ils ont inoculé la pneumonie. La mortalité a été divisé par quatre. Leur enzyme pourrait aussi servir dans les hôpitaux, pour lutter contre les maladies nosocomiales ou pour dépolluer les terres agricoles quand elles ont absorbé trop de pesticides.

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus et été : comment éviter la surchauffe en portant son masque ?

Avantage par rapport aux antibiotiques : cette enzyme ne tue pas les bactéries, elle les neutralise. Les bactéries ne deviennent pas résistantes. Les chercheurs travaillent aussi sur un enduit pour bateau, pour empêcher les algues de s'accrocher à la coque.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Innovation Environnement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants