1 min de lecture Espace

Le radiotélescope géant d'Arecibo s'est effondré à Porto Rico

L'immense télescope d'Arecibo, notamment connu pour avoir envoyé un message à d'éventuelles civilisations extraterrestres en 1974, s'est effondré mardi 1er décembre.

Le radiotélescope Arecibo à Porto Rico (États-Unis)
Le radiotélescope Arecibo à Porto Rico (États-Unis) Crédit : AFP
valentin
Valentin Deleforterie et AFP

Après 57 ans de service, le célèbre télescope d'Arecibo, à Porto Rico, s'est effondré mardi 1er décembre. "La plateforme (de l'observatoire, ndlr) s'est écroulée de manière non planifiée", a indiqué Rob Margetta, porte-parole de la Fondation nationale des sciences américaine.

La dégradation de l'infrastructure semblait s'accélérer ces derniers mois. Deux câbles soutenant les 900 tonnes des instruments du télescope au-dessus de la parabole avaient rompu en août et en novembre. Son démantèlement avait alors été annoncé.

Depuis, les accès au télescope étaient interdits dans la crainte d'un effondrement. Aucun blessé n'a heureusement été rapporté. L'écroulement de l'observatoire est toutefois "un désastre absolu" d'après Abel Méndez, directeur du laboratoire habitabilité planétaire de l'université de Porto Rico. 

L'astronome a dû annuler des cours de formation à l'observatoire l'an prochain, un coup dur pour ses étudiants. "C'est un triste jour pour l'astronomie", ont commenté sur Twitter plusieurs astronomes et scientifiques.

À lire aussi
astéroïdes
Une météorite recherchée dans le Lot-et-Garonne après le passage d’un bolide samedi soir

C'est aussi un triste symbole de la dégradation de la situation sur l'île américaine, durement frappée ces dernières années par des ouragans et dont les infrastructures tardent à être reconstruites. La cause de la rupture des câbles n'est cependant pas encore connue.

Un télescope célèbre

Outil de nombreuses découvertes astronomiques, le radiotélescope d'Arecibo était l'un des plus grands au monde. Il avait notamment été utilisé pour tenter de contacter d'éventuelles civilisations extraterrestres en 1974.

L'annonce de son démantèlement avait ému de nombreux astronomes professionnels et amateurs, notamment sur Twitter sous le mot-dièse "WhatAreciboMeansToMe" (ce qu'Arecibo signifie pour moi).

"Plus qu'un télescope, Arecibo est la raison même pour laquelle je fais de l'astronomie", témoignait alors Kevin Ortiz Ceballos, un astronome local.

Une scène d'action du film de James Bond "GoldenEye" s'était déroulée au-dessus du télescope, et dans le film "Contact", une astronome jouée par Jodie Foster utilisait l'observatoire dans sa quête de signaux extraterrestres.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Caraïbes Amérique du Nord
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants