2 min de lecture Propulsé

La Nasa annonce avoir découvert une exoplanète semblable à la Terre

La Nasa a annoncé avoir découvert une "seconde" Terre. L'exoplanète Kepler-1649c a des caractéristiques semblables à celles de la Terre, elle n'est que 1,06 fois plus grande et la température est approximativement équivalente.

Comparaison entre la Terre et Kepler 1649c
Comparaison entre la Terre et Kepler 1649c Crédit : NASA/Ames Research Center/Daniel Rutter
Marie Gingault

La Nasa a annoncé avoir découvert une exoplanète aux caractéristiques proches de celle de notre planète Terre. Existerait-il une "seconde" Terre ? C'est du moins ce que laissent espérer les analyses du télescope spatial de la Nasa : Kepler. 

Si celui-ci a arrêté ses exploitations il y a maintenant deux ans, ils laissent aux scientifiques de l'agence spatiale bon nombre de données exploitables. Parmi elles, une attire tout particulièrement l'attention : une exoplanète du nom de Kepler-1649c, située à 300 années-lumière de la Terre, qui semble avoir des caractéristiques similaires à la planète bleue. 

En effet, Kepler-1649c est seulement 1,06 fois plus grande que notre planète, et comme le précise l'Agence spatiale américaine : "La quantité de lumière stellaire qu'elle reçoit de son étoile hôte est de 75% de la quantité de lumière que la Terre reçoit de notre Soleil - ce qui signifie que la température de l'exoplanète peut également être similaire à celle de notre planète". 

La Nasa précise également, que l'exoplanète se trouverait dans la zone habitable de son système solaire, c'est-à-dire à bonne distance de son Soleil. Kepler-1649c pourrait également supporter l'eau liquide, d'après l'Agence spatiale américaine. 

L'exoplanète Kepler-1649c
L'exoplanète Kepler-1649c Crédit : NASA/Ames Research Center/Daniel Rutter

Cela nous donne encore plus d'espoir qu'une seconde Terre se trouve parmi les étoiles

Thomas Zurbuchen, administrateur associé de la Direction des missions scientifiques de la NASA à Washington
Partager la citation
À lire aussi
La sonde Osiris-Rex doit récolter des matériaux à la surface de l'astéroîde Bennu espace
VIDÉO - Osiris-Rex : suivez en direct la collecte de poussières sur l'astéroïde Bennu

Néanmoins, les scientifiques restent mitigés puisque que "contrairement à la Terre, elle orbite autour d'une naine rouge. Bien qu'aucune n'ait été observée dans ce système, ce type d'étoile est connu pour ses poussées stellaires qui peuvent rendre l'environnement d'une planète difficile pour toute vie potentielle".

Si beaucoup de données sont encore inconnues concernant Kepler-1649c, l'exoplanète est selon la Nasa "particulièrement intéressante pour les scientifiques à la recherche de mondes avec des conditions potentiellement habitables". 

En effet, comme en témoigne Thomas Zurbuchen, administrateur associé de la Direction des missions scientifiques de la Nasa à Washington : "Ce monde intrigant et éloigné nous donne encore plus d'espoir qu'une seconde Terre se trouve parmi les étoiles, attendant d'être trouvée"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace NASA
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants