2 min de lecture Fil Futur

L'Apple Park de Steve Jobs sera inauguré en avril 2017

Le nouveau campus d'Apple à Cupertino, en Californie, ouvrira ses portes dans un peu plus d'un mois.

Le campus d'Apple Park à Cupertino, en Californie
Le campus d'Apple Park à Cupertino, en Californie Crédit : SIPA
Ambre Deharo
Ambre Deharo

Le centre aura un "Steve Jobs theatre". Le 22 février, Apple a levé le mystère sur son futur campus à Cupertino en Californie, au cœur de la vallée de Santa Clara, à travers un communiqué, une vidéo, et quelques clichés posté sur son site. Le site, baptisé Apple Park, était le dernier projet sur lequel travaillait Steve Jobs avant son décès en 2011. Il accueillera ses premiers employés en avril prochain. S'étalant sur quelque 70 hectares, il ressemble à un grand anneau de 260.000 mètres carrés

Au total, environ 12.000 personnes vont être transférées depuis les quartiers généraux de l'entreprise, situés à proximité, et ce pendant une période de six mois. Pendant ce temps, les travaux de construction continueront sur l'été. L'Apple Park est le projet le plus imposant sur lequel travaille l'entreprise depuis plusieurs années. Le chantier avait été lancé par Steve Jobs lui-même il y a une dizaine d'années. Lors de l'une de ses dernières prises de parole publiques, en juin 2011, l'Américain visionnaire avait défendu la construction de ce nouveau campus devant le conseil municipal de la ville, celle-là même dans laquelle, il avait implanté, avec Steve Wozniak et Ronald Wayne, Apple en 1977. 

Un projet environnemental

"La vision qu'avait Steve pour Apple s'étendait bien au-delà du temps qu'il a passé avec nous", a écrit Tim Cook dans le communiqué publié sur le site de l'entreprise. "Il souhaitait qu'Apple Park puisse être un foyer d'innovation pour les générations futures. Les espaces de travail et les parcs sont conçus pour inspirer nos équipes mais aussi pour préserver l'environnement. Nous avons réussi à bâtir l'un des immeubles les plus performants en terme de basse consommation au monde, et le campus fonctionnera entièrement sur les énergies renouvelables", a-t-il ajouté.

"Steve était inspiré par le paysage de Californie, sa lumière et son immensité", a écrit de son côté la veuve de l'Américain, Laurene Powell Jobs. "Apple Park capture merveilleusement bien son esprit. Il se serait épanoui comme s'épanouiront sûrement les équipes d'Apple dans ce campus né d'une imagination lumineuse".

Un chantier énorme

À lire aussi
insolite
États-Unis : pourquoi Target stoppe la vente de cartes Pokémon

La construction a commencé en 2013, avec un coût estimé à cinq milliards de dollars. Le bâtiment principal est entièrement recouvert de panneaux de verre courbes, les plus grands du monde, écrit Apple. Il ne devrait nécessiter ni climatisation, ni chauffage pendant neuf mois de l'année. L'anneau devrait aussi comprendre un espace d'accueil pour les visiteurs, ainsi qu'un Apple Store. 

Quant à l'amphithéâtre Steve Jobs, il sera situé sur l'une des collines du campus, et pourra accueillir jusqu'à 1.000 personnes. Il ouvrira ses portes plus tard dans l'année et devrait servir pour la présentation des futurs produits de la marque.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fil Futur Californie Centre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants