1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Intelligence artificielle : l'entreprise d'Elon Musk fait jouer un singe à un jeu vidéo par la pensée
1 min de lecture

Intelligence artificielle : l'entreprise d'Elon Musk fait jouer un singe à un jeu vidéo par la pensée

ÉCLAIRAGE - L'objectif final de Neurolink est de pouvoir transposer ce dispositif sur l'homme afin de réaliser des prouesses médicales.

Elon Musk travaille à la conception d'une interface homme-machine via sa startup Neuralink
Elon Musk travaille à la conception d'une interface homme-machine via sa startup Neuralink
Crédit : AFP
Intelligence artificielle : l'entreprise d'Elon Musk fait jouer un singe à un jeu vidéo par la pensée
01:25
Aurélia Valarié - édité par Marie Gingault

incroyable expérience sur l'intelligence artificielle dirigée par Neuralink, une entreprise du célèbre Elon Musk. Elle a implanté une puce dans le cerveau d'un chimpanzé avec comme objectif le contrôle des mouvements par la pensée. Pour cela, elle s'est inspirée d'un célèbre jeu vidéo comme source d'inspiration. 

Les images de cette expérience, diffusées par Elon Musk, sont assez surréalistes. On voit un macaque de neuf ans, face à un écran, qui joue à un jeu vidéo sans manette, par la simple force de la pensée. Il s'agit d'un jeu de ping-pong qui date des années 1970.

Pour arriver à ce résultat, Neuralink a implanté une puce électronique dans le cerveau du singe, afin d'analyser quels neurones étaient activés selon les mouvements de l'animal. Au départ, il joue avec une manette, et après des mois d'observation et d'entraînement, on finit par lui enlever et la magie opère. Le chimpanzé continue de jouer comme si de rien n'était, par la simple force de sa pensée.

Transposer ce dispositif sur l'homme

Pour comprendre l'utilité de cette expérience, il faut imaginer transposer ce dispositif sur l'homme. Cela pourrait permettre par exemple à un paraplégique de marcher à nouveau grâce à un exosquelette, ou encore d'écrire un texto sans avoir à toucher son téléphone. C'est du moins l'objectif final affiché par l'entreprise Neuralink, qui espère bien de cette prouesse technologique une future prouesse médicale. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/