1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Fuite massive sur LinkedIn : les données de 500 millions d'utilisateurs en vente sur Internet
2 min de lecture

Fuite massive sur LinkedIn : les données de 500 millions d'utilisateurs en vente sur Internet

Les informations d'environ 500 millions d'utilisateurs de LinkedIn ont été publiées dans une base de données payante sur un site de hackers.

Logo LinkedIn
Logo LinkedIn
Crédit : Martin BUREAU / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Chaque jour qui passe apporte une preuve supplémentaire que les informations personnelles que vous laissez sur les réseaux sociaux seront un jour ou l'autre divulguées. Quelques jours après le nouveau scandale touchant Facebook, relatif aux 533 millions de numéros de téléphones liés à des profils sur le réseau social qui circulent librement sur Internet depuis début avril, une autre fuite de grande ampleur a été révélée concernant le géant américain LinkedIn. 

Selon les informations du site CyberNews, un fichier contenant les données de 500 millions d'utilisateurs du réseau social professionnel est en vente sur un forum spécialisé pour un prix minimum de 1.000 dollars. 

Répartie en quatre fichiers, la base de données comprend des informations comme le nom, l'adresse mail, le numéro de téléphone, le parcours professionnel, les comptes sur les autres réseaux sociaux et tout autre élément renseigné sur les profils LinkedIn qui ont pu alimenter la fuite.

Des données accessibles publiquement aspirées en masse

LinkedIn a confirmé dans un communiqué l'existence de ce fichier. Mais l'entreprise assure que ses serveurs n'ont pas fait l'objet d'un piratage. Contrairement à la fuite Facebook, pour laquelle les hackers ont exploité une vulnérabilité logicielle du réseau social permettant d'interroger la base de données de la plateforme, les pirates ont mis en oeuvre ici une technique habituelle de scrapping, qui consiste à récolter de façon automatique à grande échelle des informations disponibles en ligne publiquement

À lire aussi

Fort de 740 millions d'utilisateurs revendiqués, LinkedIn est très fortement impacté par cette fuite. Le site de CyberNews propose un moteur de recherche pour vérifier si une adresse email est compromise par l'incident. Tous les utilisateurs ne sont pas encore référencés dans cet outil : il est possible qu'une adresse ne soit pas répertoriée pour l'heure mais le soit à l'avenir. 

Le réseau social avait déjà été délesté en janvier d'une base de données contenant les informations de plus de 800.000 utilisateurs français. Les informations contenues dans ces fichiers étaient à un moment ou un autre accessibles publiquement sur le réseau social. Le risque est désormais que des pirates les utilisent pour affiner d'autres bases de données et réaliser des attaques personnalisées plus ciblées

Comme face à la fuite Facebook, il est donc impératif de faire preuve de vigilance face aux mails, aux SMS et aux appels que vous recevez. Vérifiez scrupuleusement l'identité de l'expéditeur et ne fournissez pas d'information personnelle sans être certain de votre interlocuteur. Et n'hésitez pas à mettre à jour vos mots de passe.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/