2 min de lecture Connecté

Google Maps indique désormais les villes et les régions les plus touchées par le coronavirus

Google a ajouté une option à son service de navigation pour cartographier l'avancée de l'épidémie et mettre en évidence les régions du monde les plus touchées.

Google Maps va afficher le nombre de cas de Covid-19 sur ses cartes
Google Maps va afficher le nombre de cas de Covid-19 sur ses cartes Crédit : Google
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

La liste des fonctionnalités de Google Maps n'en finit pas de s'allonger pour s'adapter à la pandémie. Après avoir ajouté des informations relatives à l'affluence dans les transports en commun et les commerces fermés durant le confinement, Google a annoncé ce jeudi 24 septembre dans un billet de blog que son service de cartographie et de navigation allait désormais indiquer le nombre de cas de Covid-19 dans les villes, les régions et les pays survolés par les utilisateurs. La fonctionnalité est en cours de déploiement sur la version mobile du service à travers le monde.

Cette option non activée par défaut est accessible dans l'onglet "Covid-19 info" dans le bouton avec l'icône en forme de calques situé dans la partie supérieure droite de l'écran. Un chiffre indique la moyenne de nouveaux cas sur les sept derniers jours pour 100.000 personnes et une flèche précise si la tendance est à la hausse ou à la baisse dans la zone concernée. Un code couleur met en évidence la densité de cas dans les pays sur la carte, les plus touchés s'affichant en rouge.

Les données sont le fruit de plusieurs sources, comme le New York Times, Wikipédia et l'université Johns Hopkins qui collectent elles-mêmes les informations auprès de l'OMS, des agences sanitaires, des gouvernements et des établissements de santé locaux. La plupart de ces sources alimentent déjà les informations relatives au Covid-19 dans la section recherche de Google, précise l'entreprise.

Maps s'adapte à la pandemie

La pandémie a largement bousculé les habitudes de circulation et poussé les services de navigation à faire évoluer leur modèle. Google a rapproché Google Maps de son unité spécialisée dans l'intelligence artificielle DeepMind pour améliorer ses systèmes de prédiction des durées des trajets en favorisant des données plus récentes au détriment de celles du monde d'avant. Google affirme que grâce à ces améliorations, ses estimations sont exactes pour 97% des voyages.

À lire aussi
Rassemblement devant le collège de Conflans terrorisme
Assassinat de Samuel Paty : pourquoi il est facile d'accuser les réseaux sociaux

Google a également mis en place un système d'alertes dans Maps pour prévenir les utilisateurs si leur itinéraire est susceptible d'être perturbé par les restrictions mises en place par les autorités locales. Les données relatives aux transports des usagers ont également été utilisées par l'entreprise pour mesurer l'impact des mesures de confinement sur la fréquentation des transports en commun et les commerces et les mouvements de populations à travers le monde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Google Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants