1 min de lecture Facebook

Fuite Facebook : les numéros de Mark Zuckerberg et 4 membres du gouvernement dans le fichier

Près de 533 millions d'utilisateurs, dont 20 millions de Français et au moins quatre ministres actuels, sont concernés par la fuite de leurs données personnelles via Facebook. Le fondateur du réseau social n'est pas non plus épargné.

Le président de Facebook Mark Zuckerberg à l'Élysée en marge du sommet "Tech for Good" en mai 2018
Le président de Facebook Mark Zuckerberg à l'Élysée en marge du sommet "Tech for Good" en mai 2018 Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Lorsqu'un acteur aussi incontournable que Facebook vient à faire défaut dans la protection des données de ses utilisateurs, tout le monde est logé à la même enseigne. Même le plus éminent de ses usagers, Mark Zuckerberg. Selon les constatations d'un chercheur en cybersécurité, les informations du fondateur du réseau social figurent dans la base de données qui a fuité en 2019 et circule désormais librement sur Internet.
 
Ce piratage de grande ampleur comprend les numéros de téléphones associés à près de 533 millions de profils sur Facebook, dont 20 millions de Français. Le numéro de Mark Zuckerberg est inclus dans le lot, tout comme ceux des cofondateurs du réseau social Chris Hugues et Dustin Moskovitz.

Ironie du sort, des spécialistes en cybersécurité ont découvert pour l'occasion que le numéro du patron de Facebook était associé à un compte sur Signal, l'application de messagerie chiffrée qui a connu un pic de téléchargement en début d'année lors de l'annonce des nouvelles conditions d'utilisation de WhatsApp, la messagerie de Facebook.

Selon le bureau français de Politico, les informations personnelles d'au moins quatre membres du gouvernement français et d'un ancien ministre figureraient également dans la fameux fichier. Les services du ministère de l'Intérieur seraient au courant de la situation.

Les personnes dont les données ont été compromises dans cet incident s'exposent à des utilisations malveillantes de leurs informations personnelles. Il est donc recommandé de redoubler de vigilance face aux mails et aux SMS reçus à l'avenir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Facebook Connecté Fil Futur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants