2 min de lecture Connecté

Flickr va supprimer des photos le 5 février : comment sauver vos images

ÉCLAIRAGE - Le service d'hébergement de photos va plafonner l'espace alloué aux comptes gratuits à 1.000 photos contre un téraoctet actuellement. Si vous ne les récupérez pas, les clichés en trop seront supprimés.

Flickr change sa politique tarifaire
Flickr change sa politique tarifaire Crédit : Capture d'écran
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Flickr met en place une nouvelle politique tarifaire. À compter du 5 février, l'espace de stockage offert gratuitement aux utilisateurs de la plateforme passe de un téraoctet à 1.000 photos. Lancé en 2004, le site d'hébergement de photos en ligne s'est imposé comme une référence en la matière auprès des photographes amateurs et professionnels, notamment pour son offre gratuite généreuse permettant de stocker plus de deux millions de clichés d'une taille de 500 Ko. 

Lâché par son ancien propriétaire Yahoo!, le site change son modèle économique et revoit à la baisse le plafond de son offre gratuite. Depuis quelques semaines, les utilisateurs du service ne peuvent plus stocker plus de 1.000 fichiers sur un compte gratuit. Flickr leur a laissé jusqu'au 5 février pour se rabattre sur compte professionnel ou pour supprimer l'excédent. Mardi prochain, la plateforme effacera elle-même les images de ses serveurs en commençant par les plus anciennes.

Comment conserver mes photos ?

Si vous possédez plus de 1.000 photos sur votre compte gratuit, vous pouvez passer à un compte professionnel facturé 5,59 euros par mois ou 4,49 euros par mois si vous vous engagez un an. 

Si vous souhaitez récupérer votre photothèque afin de repasser sous le seuil autorisé, vous pouvez passer par Flickr, qui propose de télécharger vos archives. Une fois connecté à votre compte, rendez-vous dans les paramètres puis dans "Demander mes données Flickr". Vous recevrez un mail lorsque l'archive sera prête à être téléchargée. Mieux vaut vous y prendre en avance, le processus prend un certain temps.

Où stocker mes photos ensuite ?

À lire aussi
Google Maps va afficher le nombre de cas de Covid-19 sur ses cartes Connecté
Google Maps indique désormais les villes et les régions les plus touchées par le coronavirus

Quelles alternatives s'offrent à vous pour conserver vos souvenirs en ligne ? Si vous ne souhaitez pas payer un abonnement Flickr, la plus connue est Google Photos, qui offre un stockage illimité en synchronisant les photos à partir d'un smartphone ou d'un ordinateur. 

Les images sont ensuite indexées par les algorithmes de Google dans une multitude de catégories (lieux, personnes, dates, séjours, etc.) pour les retrouver facilement via un moteur de recherche. À condition de consentir à confier encore plus de données personnelles à Google. 

Sinon, le plus simple est de les sauvegarder au sein d'un disque externe ou dans un cloud (iCloud, Amazon Prime Photos, OneDrive, etc.).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Photo Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants