1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. États-Unis : enquête ouverte après plusieurs accidents de voitures autonomes Tesla
2 min de lecture

États-Unis : enquête ouverte après plusieurs accidents de voitures autonomes Tesla

11 incidents où des voitures sans conducteur rentrent en collision avec des véhicules d'urgence ont été recensés. L'entreprise assure malgré tout qu'il s'agit d'un mode de transport plus sécuritaire.

Tesla a été condamné, mardi 5 octobre, à verser 137 millions de dollars à un ex-employé victime de racisme dans l'une des usines du groupe. (illustration)
Tesla a été condamné, mardi 5 octobre, à verser 137 millions de dollars à un ex-employé victime de racisme dans l'une des usines du groupe. (illustration)
Crédit : GREG BAKER / AFP
Victor Goury-Laffont

Un premier coup de frein ? Les autorités américaines ont ordonné le lancement d'une enquête à propos des véhicules autonomes du fabricant Tesla, qui sont testés par quelques milliers de conducteurs aux États-Unis depuis plusieurs années. 

À l'origine de l'enquête, lancée ce lundi 16 août, 11 accidents signalés où le véhicule est entré en collision avec un camion de pompier, de police ou un autre véhicule d'urgence. Des incidents qui ont eu lieu entre janvier 2018 et juillet 2021 et ont tué une femme et blessé 17 personnes, selon les autorités américaines, citées par CNN

Si les accidents de voitures fonctionnant en autopilote ne datent pas d'hier, il s'agit néanmoins de l'enquête de la plus grande ampleur lancée sur le sujet jusqu'à maintenant, comme l'explique le New York Times. Selon les conclusions, un rappel des véhicules et des modifications au logiciel pourraient être ordonnés.

Moins d'accidents par kilomètres avec l'autopilote

Tesla, qui publie tous les trimestres un bilan des accidents dans lesquels sont impliqués ses véhicules, assure que, statistiquement, son mode de conduite autonome est plus sécuritaire que la conduite normale.

À lire aussi

Au premier trimestre 2021, les Tesla autonomes aurait été engagées dans un accident tous les 674 millions de kilomètres parcourus. Une distance deux fois plus grande que pour les véhicules Tesla sans autopilote mais avec une sécurité renforcée (330 millions de km), et quatre fois plus grande que pour les véhicules sans conduite autonome ou sécurité renforcée (1,5 million). Un véhicule moyen, toutes marques confondues, subit un accident tous les 778.000 kilomètres aux États-Unis, selon l'entreprise.

Ces proportions laissent à penser que les véhicules autonomes seraient un progrès considérable en matière de sécurité routière. Ce système fait néanmoins l'objet de critiques car il ne permet pas de maintenir l'attention du conducteur. Dans plusieurs des accidents, explique le New York Times, celui-ci était endormi au volant au moment de la collision.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/