1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Claudie Haigneré : la première femme française dans l'espace
2 min de lecture

Claudie Haigneré : la première femme française dans l'espace

LA TÊTE DANS LES ETOILES - Claudie Haigneré est une scientifique, femme politique et par-dessus tout spationaute. Le 17 août 1996, elle s'envole dans l'espace, réalisant ainsi un grand pas pour la femme.

Claudie Haigneré sur le point d'embarquer dans le vaisseau Soyouz.
Claudie Haigneré sur le point d'embarquer dans le vaisseau Soyouz.
Crédit : SERGEY CHIRIKOV / AFP
Claudie Haigneré : la première femme française dans l'espace
04:03
Sophie Joussellin - édité par Nicolas Barreiro

Le 15 août 1996, la fusée russe Soyouz, qui emmènera des spationautes en orbite dans la station Mir, est tractée par une locomotive. Elle se dirige vers le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, d'où elle décollera deux jours plus tard.

Ce même jour, la commission d'État confirme que Claudie André Deshays, qui deviendra plus tard Claudie Haigneré,  est sélectionnée pour le vol Soyouz TM-24. La scientifique française apprenait ainsi que, dans deux jours, elle deviendrait la première française à voyager dans l'espace.

Pour Jean-Pierre Haigneré, spationaute à l'ESA ( Agence spatiale européenne), c'est une première. Il explique au micro de Pierre Kohler / "C'est un acte officiel qui a lieu ici depuis Gargarine. C'est la Commission d'État qui dit qu'elle va officiellement voler. On atteint un stade irréversible." 

L'envol

Claudie Haigneré, qui ne pouvait plus attendre de voir les étoiles, se souvient de ce tout premier décollage : "L'impatience d'entendre 'mise à feu' en russe. On a un rêve, et là on va le vivre." Son inspiration : " ce sont les hommes de l'aventure Apollo qui ont nourri mon envie, mon désir, mon rêve, mon imaginaire et mon audace." raconte-t-elle.

Claudie Haigneré lors de la mission Cassiopée
Claudie Haigneré lors de la mission Cassiopée
Crédit : Hector MATA / AFP
À lire aussi

Pour son premier vol, elle raconte avoir vu spectacle magnifique, qu'elle n'avait jamais vu auparavant. " J'ai eu cette chance exceptionnelle de découvrir une aurore boréale. C'est toujours l'image de ce rideau vert que j'ai dans les yeux."

La mission franco-russe pour laquelle a embarqué Claudie Haigneré, du nom de Cassiopée, est à dominante scientifique. La spationaute française a emporté avec elle de petits animaux afin de mener des expériences. "On avait des salamandres, nées au sol, et qui pondaient leurs œufs en micro-gravité. J'étais l'accoucheuse de la salamandre" nous raconte-t-elle avec le sourire.

Seize jours plus tard, la première française à avoir voyagé dans l'espace revient sur la terre ferme. À son arrivée, elle est acclamée. On la drape également du traditionnel manteau kazakhe bleu. 

Voyage dans l'ISS

En 2001, Claudie retourne dans l'espace. Cette fois-ci, elle se dirige vers la station spatiale internationale qui est en construction. À son arrivée dans l'ISS, elle retrouve avec ses compagnons de vol, trois astronautes déjà à bord. 

Jusqu'à aujourd'hui, pour 10 hommes astronautes, chez les femmes, il n'y en a qu'une. Pourtant la spationaute française n'a jamais été intimidée. "Jamais à aucun moment je n'ai senti une différence. Il y a une notion d'équipage qui partage une aventure de l'humanité, donc hommes et femmes dans leur diversité."

Après s'être rendue deux fois dans l'espace, Claudie Haigneré deviendra ministre à deux reprises. Aujourd'hui encore, elle reste la seule Française à avoir vu la Terre à 400 km d'altitude. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/