2 min de lecture Espace

ISS : comment se déroule la vie en orbite à bord de la Station spatiale internationale ?

LA TÊTE DANS LES ÉTOILES - Après la fin des missions Apollo, la course à l'espace va se focaliser sur la vie en orbite. Les Soviétiques et les Américains, autrefois ennemis, collaboreront dans l'ISS.

micro générique La tête dans les étoiles 2019 Sophie Joussellin iTunes RSS
>
Comment se déroule la vie en orbite ? Crédit Image : HO / NASA / AFP | Crédit Média : Sophie Joussellin / Thomas Jay / RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

Un signe de détente se profile dans la course à l'espace pendant la Guerre Froide, ce 17 juillet 1975. Apollo et Soyouz 19 se donnent rendez-vous à plus de 200 km au-dessus de la terre.

Les deux éléments établissent d'abord un contact physique puis le sas entre les deux vaisseaux s'ouvre. Astronautes et cosmonautes se serrent mutuellement la main. 

À l'époque de cette rencontre céleste, l'URSS a déjà pris de l'avance dans l'installation des hommes dans l'espace. "Dès que les Soviétiques ont perdu la course à la Lune, ils se sont dits qu'ils allaient développer un savoir-faire dans les maisons de l'espace" selon le spationaute français Jean-François Clervoy. "Ils ont commencé les stations Saliout. Ils ont battu des records jusqu'à six mois dans l'espace. La série des Saliout a ensuite été suivie par Mir", poursuit-il.

Alexei Leonov et Thomas Safford, respectivement commandant de Soyouz et d'Apollo, se serrant la main.
Alexei Leonov et Thomas Safford, respectivement commandant de Soyouz et d'Apollo, se serrant la main. Crédit : NASA / AFP

Des équipages internationaux se succèdent dans Mir, même des Américains y sont conviés après la chute de l'URSS. Parallèlement, le président Ronald Reagan lance son projet de station spatiale. Il le fait d'abord avec ses alliés le Canada, l'Europe et le Japon, puis en 1993 avec les Russes. L'aventure commence en 1998.

À lire aussi
Un satellite (illustration) Propulsé
SpaceX : 60 nouveaux mini satellites lancés, les astronomes alertent sur la pollution

Le premier module est lancé dans l'espace, par une fusée russe, afin de débuter la construction de la station spatiale. Par la suite d'autres suivront, comme Zvezda, le module de vie. Les astronautes y dormiront, y mangeront et à partir du 2 novembre 2000, on s'installe durablement dans l'ISS. Un Américain et deux Russes, c'est le début d'une longue collaboration internationale.  

"Depuis que l'ISS est habitée en continu, depuis pratiquement 19 ans, il n'y a pas eu un seul conflit majeur entre membres d'équipage. Des pays qui sont pourtant en conflit géopolitique grave au sol avec des embargos etc." décrit Jean-François Clervoy.

Et puis quelques mois plus tard, en mars 2001, la Russie a laissé tomber Mir. Cette dernière coûte trop cher à Moscou, qui la précipite sur terre. Elle se consumera en grande partie en traversant l'atmosphère. 

L'ISS sert de laboratoire spatial, elle est construite module après module. Claudie Haigneré se souvient des débuts, elle y était en 2001. "C'est de la science en camping quand les modules scientifiques dédiés aux expériences ne sont pas encore installés" dit-elle. Elle poursuit " vous avez votre superbe matériel scientifique, vous le mettez en place et une fois que l'expérience est faite, vous le remballez pour faire place à autre chose."

Thomas Pesquet à bord de l'ISS
Thomas Pesquet à bord de l'ISS Crédit : HO / ESA/NASA / AFP

Une navette spatiale apporte le laboratoire européen Columbus, en 2008, le Français Léopold Eyharts fixera le module avec le bras robotique de l'ISS. Ainsi, l'assemblage se termine en 2011. Avec ses 15 modules, la station spatiale fait la taille d'un terrain de football. À l'intérieur c'est un labyrinthe explique Thomas Pesquet, qui y a vécu plus de 6 mois.
"Sur Terre, on passe toujours une porte dans le même sens. Mais nous quand on passe un sas, il peut y avoir quatre options. Et en plus suivant si on le passe à l'envers ou à l'endroit, le haut devient le bas, la gauche devient la droite..." raconte-t-il.

Dans moins de dix ans, l'ISS n'existera plus. Elle sera remplacée par une station spatiale  plus petite. Elle sera en orbite autour de la Lune pour aider les hommes à y retourner et à préparer les vols vers Mars. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace ISS Guerre froide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants