1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Apple franchit la barre historique des 2.000 milliards de dollars en bourse
2 min de lecture

Apple franchit la barre historique des 2.000 milliards de dollars en bourse

La ferme de Cupertino est la première entreprise américaine a passer ce cap symbolique. La marque à la pomme vaut plus que toutes les sociétés du CAC 40 réunies.

Le logo d'Apple sur un building californien.
Le logo d'Apple sur un building californien.
Crédit : Josh Edelson / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Il n'aura fallu que vingt-quatre mois à Apple pour doubler la mise. Deux ans après être devenue la première société à franchir la barre des 1.000 milliards de dollars à Wall Street, en août 2018, la firme de Cupertino est entrée à nouveau dans l'histoire en étant la première société américaine à atteindre les 2.000 milliards de dollars de capitalisation boursière, ce mercredi 19 août en séance à New York.

La seconde après le géant pétrolier Saudi Aramco. Apple vaut aujourd'hui davantage que l'ensemble des entreprises du CAC 40. Sa valorisation est équivalente à la dette des entreprises françaises et supérieure aux PIB de l'Espagne et du Canada.

Malgré les difficultés rencontrées en début d'année avec la pandémie de coronavirus qui l'a contrainte à fermer des usines et des magasins, Apple a vu ses résultats grimper lors du confinement. Au seul deuxième trimestre, le groupe fondé par Steve Jobs a réalisé près de 60 milliards de chiffre d'affaires et plus de 11 milliards de bénéfice net. Apple a atteint les 2.000 milliards de dollars de capitalisation quand le prix de son action a dépassé 467,77 dollars un peu avant 11 heures mercredi. Au dernier comptage officiel, le groupe recensait 4 275 634 000 de titres.

La firme n'est plus dépendante des ventes de l'iPhone

Valorisée 100 millions de dollars lors de son introduction en bourse il y a 40 ans, l'action d'Apple n'a pas toujours été aussi prospère. L'entreprise a même frôlé la faillite dans les années 1990. Mais le groupe a su surfer sur le succès de l'iPhone et des services associés. Son action s'est envolée ces dernières années sous l'impulsion de Tim Cook, dont les efforts pour diversifier les revenus du groupe ont gagné la confiance des investisseurs.

À lire aussi

Pour réduire sa dépendance aux ventes d'iPhone, Apple s'est positionné ces dernières années sur plusieurs marchés stratégiques (la santé, le divertissement via la musique et la télévision, la domotique et la finance) qui pèsent de plus en plus dans ses revenus. 

Parallèlement à ces succès en bourse, le groupe est confronté à des défis croissants de la part des régulateurs et d'autres entreprises technologiques qui l'accusent de pratiques anticoncurrentielles dans la gestion du magasin d'applications de l'iPhone.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/