1 min de lecture Alimentation

Alimentation : l'Europe valide la mise sur le marché d'un insecte comestible

Les vers de farine pourront bientôt être consommés sous forme séchée, soit seuls soit comme base pour un autre aliment.

Des vers de farine en exposition lors de la foire agricole de Berlin, en 2019.
Des vers de farine en exposition lors de la foire agricole de Berlin, en 2019. Crédit : Tobias SCHWARZ / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont et AFP

Grillons, sauterelles, coléoptères ... Faut-il se préparer à voir les insectes grimper dans nos assiettes ? Ce mardi 4 mai, les 27 États membres de l'Union européenne ont, pour la première fois, autorisé la mise sur le marché d'insectes en tant qu'aliments.

Il sera donc possible, bientôt, de profiter de larves du ténébrion, aussi appelées "vers de farine". Dès janvier, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) avait conclu que celles-ci pouvaient être dégustées sans danger, "soit sous forme d'insecte entier séché, soit sous forme de poudre".

Les rayons de supermarchés pourront donc se remplir de vers de farine séchés prêts à être consommés, ou avec des biscuits ou pâtes concoctés à partir de cet insecte. D'autres demandes ont été soumises à l'UE et devraient être étudiées. Parmi elles : celle de l'EFSA, société italienne qui se penche notamment sur les grillons et sauterelles, ou d'Ynsect, leader français de la production de farine d'insectes pour l'alimentation animale et qui a déjà développé "un ingrédient à base de protéines d'insectes déshuilés" pour fabriquer des "barres énergétiques" à l'intention des sportifs.

L'intérêt alimentaire des insectes a fait l'objet de plusieurs études. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) qualifie ces bêtes de "source alimentaire saine et très nutritive" et y voit même "une source de substitution" à la viande dans le cadre de la transition écologique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Europe Union européenne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants