1 min de lecture Parti socialiste

Vote du plan de déconfinement : Faure dénonce sur RTL un "confinement de la démocratie"

INVITÉ RTL - Pour le premier secrétaire du Parti socialiste, le vote dès mardi après-midi du plan de déconfinement de l'exécutif est un "confinement de la démocratie".

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Vote du plan de déconfinement : Faure dénonce un "confinement de la démocratie" Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : Thomas Sotto | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Youen Tanguy

Malgré les protestations de tous bords, le vote sur le plan de déconfinement aura bien lieu dans la foulée de sa présentation mardi à 15 heures à l'Assemblée nationale par le Premier ministre Edouard Philippe.

Les oppositions se sont insurgées contre le manque de temps entre la présentation le même jour à l'Assemblée, suivie d'un débat, et le vote. Mais la conférence des présidents de l'Assemblée s'est prononcée contre un report du vote à mercredi, au grand dam des oppositions très remontées.

Interrogé à ce sujet, le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure est lui aussi en colère. "Comment voulez-vous, au moment où l'on parle de déconfinement, que nous acceptions de confiner la démocratie ?, s'interroge-t-il. Comment voulez-vous que demain nous soyons soumis à une forme de vote sous pression (...) que nous aurons quelques minutes pour regarder, et ensuite voter ?" 

"La bonne date, c'est le moment où l'on sera prêts"

Pour lui, "la question devant nous est lourde". Et ce vote sera "certainement l’une des décisions les plus lourdes qu’aura à prendre un parlementaire depuis la seconde guerre mondiale. Ça suppose d’avoir le temps de la réflexion." 

À lire aussi
Agnès Buzyn, Rachida Dati et Anne Hidalgo élections municipales
Municipales à Paris : entre Hidalgo, Dati et Buzyn où en sont les alliances ?

Il s'est également questionné sur le choix du 11 mai. "La bonne date, c'est le moment où l'on sera prêts, a-t-il dit. Et à l’évidence, pour l’instant nous ne le sommes pas (...) Je ne voudrais pas que l’on ruine les efforts des Français confinés pendant deux mois et qu’il y ait un rebond épidémique simplement car on a voulu tenir le pari du 11 mai".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Olivier Faure Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants