1 min de lecture Agression

Violences sur des élus : les auteurs sont "une minorité qui doit être condamnée", assure Dussopt

INVITÉ RTL - Des élus sont régulièrement pris pour cible depuis plusieurs mois. "Je ne confonds pas la colère sociale (...) avec les violences de quelques uns" déclare Olivier Dussopt, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Violences sur des élus : les auteurs sont "une minorité qui doit être condamnée", assure Dussopt Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Cassandre Jeannin

Des élus sont régulièrement pris pour cible depuis plusieurs mois. Le député LaREM Romain Grau est le dernier en date. Samedi 27 juillet, il se trouvait dans sa permanence quand une trentaine de "gilets jaunes" ont cassé les vitres et tenté d'incendier son local. 

"On voit une recrudescence d'attaques ou de mises en cause d'hommes et de femmes politiques", rappelle Olivier Dussopt sur RTL. "Chaque violence doit être condamnée, quel que soit l'auteur, que ce soit les 'gilets jaunes', des responsables ou des militants d'organisation syndicale", assure le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics. "À chaque fois que des violences sont commises, il faut que la justice puisse enquêter et si les auteurs sont identifiés, qu'ils puissent être condamnés pour leurs actes", ajoute-t-il. 

"Ça fait 30 ans que les rancunes, les rancœurs et les difficultés s'accumulent" mais "je ne confonds pas la colère sociale (...) avec les violences de quelques uns", indique Olivier Dussopt. "Ceux qui s'en prennent à des représentants ne sont pas ceux qui sont en colère, c'est une minorité qui doit être condamnée", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression Violences Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants