1 min de lecture Christophe Castaner

VIDÉO - Un député communiste parodie "Star Wars" pour dénoncer la réforme des retraites

Dans une vidéo diffusée sur son compte Facebook, l’élu du Nord Alain Bruneel met en scène une résistance aux accents ch’ti, qui tente de dérober les plans du gouvernement pour lutter contre Dark "Castaner" Vador.

Le député communiste Alain Bruneel et son équipe ont convié "Star Wars" pour dénoncer le projet de réforme des retraites.
Le député communiste Alain Bruneel et son équipe ont convié "Star Wars" pour dénoncer le projet de réforme des retraites. Crédit : Capture d'écran vidéo sur compte Facebook du Député Alain Bruneel.
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

"Épisode 10, la guerre des classes". C'est ainsi que le député communiste Alain Bruneel et son équipe ont baptisé leur réinterprétation originale de la célèbre saga Star Wars pour dénoncer le projet de réforme des retraites dans un clip parodique.

Dans cette vidéo diffusée sur le compte Facebook de l'élu du Nord, une résistance aux accents ch'ti tente de dérober les plans du gouvernement, au son de la musique des films de George Lucas. On voit défiler le célèbre bandeau déroulant du générique avec ce message en jaune sur fond d'étoiles : "La République française est en pleine ébullition. Depuis bientôt trois ans, le président des riches défend fidèlement les intérêts du grand capital (...), il s'en prend désormais à nos retraites".

Le clip ne manque pas de créativité puisqu'il met en scène un groupe de "résistants" dans la commune de Sin-le-Noble (Nord), qui tente de voler le projet de réforme des retraites mais se heurte au côté obscur avec un méchant Dark Vador incarné par Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur.

Mettre "la résistance du mouvement social sous les projecteurs"

Attaqués par ce dernier qui déclame "Macron est mon maître !", ces résistants parviennent au péril de leur vie à remettre le projet de réforme à la princesse Leia, chargée de trouver un Jedi pour les sauver. Dans un communiqué, le député a expliqué jeudi vouloir ainsi mettre "la résistance du mouvement social sous les projecteurs", alors que les opposants à la réforme étaient à nouveau dans la rue et que les discussions sur le texte se poursuivaient péniblement en commission à l'Assemblée, avant les débats dans l'hémicycle à partir du 17 février.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Christophe Castaner Assemblée nationale Parti communiste
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants