1 min de lecture Assemblée nationale

Réforme des retraites : une motion de censure bientôt déposée par les groupes de gauche

VU DANS LA PRESSE - Jean-Luc Mélenchon a annoncé que les trois groupes de gauche de l'Assemblée nationale se sont accordés ce mardi 28 janvier au soir pour déposer une motion de censure contre le gouvernement.

Jean-Luc Mélenchon pendant une session des questions au gouvernement le 15 octobre 2019.
Jean-Luc Mélenchon pendant une session des questions au gouvernement le 15 octobre 2019. Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

L'opposition à la réforme des retraites continue. Malgré la fin de la grève illimitée dans les transports, la mobilisation politique contre le texte se poursuit.  En effet, en plus des manifestations, Jean-Luc Mélenchon a annoncé ce mercredi 29 janvier que les trois groupes de gauche de l'Assemblée nationale s'étaient accordés pour déposer prochainement une motion de censure contre le gouvernement

Une annonce faite au micro de BFMTV en marge des travaux de la Commission spéciale de l'Assemblée nationale sur la réforme des retraites recevant ce mercredi 29 janvier les organisations patronales. Le texte du gouvernement va être passé du crible durant quinze jours par 70 députés de toutes les couleurs politiques. Au programme : tables rondes et auditons avec les partenaires sociaux. 

Jean-Luc Mélenchon précise que cette motion de censure sera déposée après l'ouverture officielle des débats à l'Assemblée nationale le 17 février prochain. Objectif affiché : faire reculer l'adoption du texte. "Les députés manqueraient à leurs devoirs s'ils n’utilisaient pas toutes les armes possibles pour retarder la décision finale qui pourrait s'imposer sans ça mécaniquement dans l'hémicycle", assure le leader de la France insoumise. 

Notre devoir est de résister par tous les moyens possibles

Jean-Luc Mélenchon
Partager la citation

"Notre devoir est de résister par tous les moyens possibles  (...) pour l'honneur de la fonction parlementaire", martèle Jean-Luc Mélenchon. Il assure que "l'entente est bonne de notre côté pour faire front pendant tout le débat parlementaire". Cette union de la gauche "sera une date dans l'histoire de France" pour le chef de file de la France insoumise. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Réforme des retraites Parti de gauche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants