1 min de lecture Vidéo

VIDÉO - Le Foll critique Valls qui "n'appelle pas son porte-parole pour annoncer sa candidature"

Même si le porte-parole du gouvernement a refusé de s'engager à voter pour un candidat de la primaire socialiste, il a souligné l'appel manqué par Manuel Valls.

Manuel Valls et Stéphane Le Foll, le 13 juillet 2016
Manuel Valls et Stéphane Le Foll, le 13 juillet 2016 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Ce n'est plus qu'une question d'heures avant l'officialisation de la candidature de Manuel Valls pour la primaire socialiste. Le Premier ministre devrait s'exprimer depuis Évry à 18h30, ce lundi 5 décembre. Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a expliqué, à l'antenne de France Info, qu'il entend se donner "du temps et un peu de recul" avant de soutenir un candidat dans la primaire organisée par le PS, et a refusé de dire s'il en soutiendrait le vainqueur. 


Pour le ministre de l'Agriculture, "la gauche a besoin de se rassembler. Je veux d'abord aussi voir les grands enjeux, les lignes directrices. Je ne suis pas là pour annoncer quelque soutien que ce soit, je suis là pour regarder politiquement ce qui nous permettra de gagner". Soutiendra-t-il le vainqueur de la primaire ? "J'irai voter à la primaire". "Je réponds ce que je réponds", a-t-il dit. Cependant, Stéphane Le Foll a souligné  : "J'ai appris ça (...) ce matin. Les ponts ne sont pas coupés, je ne suis pas fâché mais il n'appelle pas son porte-parole pour annoncer sa candidature à l'élection présidentielle".

Concernant la primaire socialiste, il ajoute : "Je n'ai pas beaucoup de goût pour ce qu'a pu proposer Arnaud Montebourg", qui a récemment "appelé à faire venir des gens de droite pour faire battre Hollande. J'ai été le seul à dire que ce n'était pas comme ça qu'il fallait faire une primaire. Je pense que sur ces sujets-là, il aurait dû y avoir un peu plus de ligne directrice, de la part du premier secrétaire du PS", a également déclaré le ministre, qui avait souhaité une candidature de l'actuel chef de l'État. Sera-t-il candidat lui-même ? "Je ne crois pas. J'ai un peu de sens des responsabilités. Je ne suis pas là pour rajouter des divisions".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Stéphane Le Foll Manuel Valls
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants