2 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : la charge de Stéphane Le Foll contre Claude Bartolone

Le porte-parole du gouvernement et premier soutien de François Hollande n'a pas apprécié la sortie du président de l'Assemblée nationale favorable à une candidature du chef de l'État et de Manuel Valls à la primaire.

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement
Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Au crépuscule du quinquennat de François Hollande et à quelques jours de l'annonce de sa décision pour 2017, les tensions sont exacerbées dans les rangs de la majorité. Si certains poussent le chef de l'État à jeter l'éponge au profit de Manuel Valls, d'autres, notamment dopés par l'émergence de François Fillon à droite, l'encouragent à poursuivre le combat. Stéphane Le Foll est incontestablement de ceux de la seconde catégorie.

Le porte-parole du gouvernement a peu goûté la sortie de Claude Bartolone, qui prônait à la fois la candidature de François Hollande et de Manuel Valls à la primaire du mois de janvier. "Je ne sais pas pour qui je vais voter, mais je sais une chose, c'est que ce n'est pas une petite primaire qui peut nous sauver. (...) Je souhaite qu'(Emmanuel) Macron participe à la primaire, je souhaite que (Manuel) Valls participe à la primaire, je souhaite que (François) Hollande participe à la primaire, je souhaite que (Jean-Luc) Mélenchon vienne exprimer au sein de la primaire sa différence", a-t-il déclaré en arrivant au "Carrefour des gauches" organisé par Martine Aubry et ses proches.

Le premier soutien du chef de l'État a chargé le président de l'Assemblée nationale dans un tweet féroce. "Quand les états d’âmes et les ressentiments personnels font dire de grosses bêtises... #Bartolone".

À lire aussi
Manuel Valls le 5 juillet 2017 à Paris. Manuel Valls
Manuel Valls ne se voyait pas remporter la présidentielle "cette fois-ci"

En clair, Stéphane Le Foll accuse Claude Bartolone de se venger après les propos peu flatteurs du président à son égard. François Hollande avait estimé que le président de la Chambre basse n'avait "pas l'envergure, pas un charisme considérable" pour devenir Premier ministre. Il y a un an, après la défaite de Claude Bartolone aux élections régionales en Île-de-France, le président avait également sévèrement jugé sa campagne "trop à gauche" face à Valérie Pécresse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Stéphane le Foll Claude Bartolone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785995025
Primaire de la gauche : la charge de Stéphane Le Foll contre Claude Bartolone
Primaire de la gauche : la charge de Stéphane Le Foll contre Claude Bartolone
Le porte-parole du gouvernement et premier soutien de François Hollande n'a pas apprécié la sortie du président de l'Assemblée nationale favorable à une candidature du chef de l'État et de Manuel Valls à la primaire.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-gauche-la-charge-de-stephane-le-foll-contre-claude-bartolone-7785995025
2016-11-26 20:15:00
http://media.rtl.fr/cache/YeVkX1nc0KO-cjmEPS4wQg/330v220-2/online/image/2016/0525/7783381767_stephane-le-foll-porte-parole-du-gouvernement-le-25-mai-2016.PNG