2 min de lecture Mort de Chirac

VIDÉO - Mort de Jacques Chirac : sa dernière allocution après 12 ans à l’Élysée

Le 11 mars 2007, Jacques Chirac, qui préside la Nation depuis 1995, s'adresse aux Français pour la dernière fois. Un moment historique et émouvant.

chirac-245x300 Edition Spéciale - Décès de Jacques Chirac La rédaction de RTL
>
Jacques Chirac : sa dernière allocution après 12 ans à l'Élysée Crédit Image : PATRICK KOVARIK / POOL / AFP | Crédit Média : INA | Date : La page de l'émission
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

"Ce soir, c'est avec au cœur l'amour et la fierté de la France que je me présente devant vous". En ce 11 mars 2007, Jacques Chirac, qui préside la Nation depuis 1995, s'adresse aux Français pour la dernière fois. Affaibli par un accident vasculaire cérébral qui l'a frappé deux ans plus tôt, il doit se résigner à voir Nicolas Sarkozy accéder quelques semaines plus tard à l'Élysée.

Le moment est donc solennel, mais également très spécial pour le président de 75 ans qui met à cet instant précis un terme à une trajectoire politique exceptionnelle de plus d'un demi-siècle. Dans cette allocution en signe de Chant du cygne, Jacques Chirac n'a qu'un seul mot à la bouche : La France. 

"La France, mes chers compatriotes, je l'aime passionnément", avoue celui qui se décrivait avant tout comme un serviteur de l'État. "J'ai mis tout mon cœur, toute mon énergie, toute ma force, à son service, à votre service. Servir la France, servir la paix, c'est l'engagement de toute ma vie". Un amour viscéral qu'il exprime une fois encore : "Cette France que j'aime autant que je vous aime".

En ce moment historique, où il annonce qu'il ne sollicitera pas de nouveau mandat, Jacques Chirac tient à adresser à des Français chers à son cœur son testament politique : "Je voudrais vous adresser plusieurs messages".

Un testament politique

À lire aussi
Jacques et Bernadette Chirac en novembre 2011 (Archives) Mort de Chirac
Bernadette Chirac réagit publiquement pour la première fois au décès de son mari

"D'abord, ne composez jamais avec l'extrémisme, le racisme, l'antisémitisme ou le rejet de l'autre", assène le président Chirac. "Dans notre histoire, l'extrémisme a déjà failli nous conduire à l'abîme. C'est un poison. Il divise. Il pervertit, il détruit. Tout dans l'âme de la France dit non à l'extrémisme", ajoute-t-il. 

Ensuite, Chirac l'"optimiste" l'affirme haut et fort : "Vous devez toujours croire en vous et en la France. Nous avons tant d'atouts. Nous ne devons pas craindre les évolutions du monde. Ce nouveau monde, il faut le prendre à bras-le-corps". L'Europe, également, est au cœur de ce dernier discours : "Il est vital de poursuivre la construction européenne". 

Enfin, Chirac prédit "la révolution écologique qui s'engage". "Si nous ne parvenons pas à concilier les besoins de croissance de l'humanité et la souffrance d'une planète à bout de souffle, nous courons à la catastrophe", affirme-t-il en ce jour de mars 2007. Des "messages" chiraquiens qui en 2019, à l'heure du Brexit, du réchauffement climatique, de la recrudescence des populismes et de l'antisémitisme, résonne encore étrangement...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mort de Chirac Jacques Chirac Élysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants