1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Marine Le Pen : "L'euro est un inconvénient majeur pour notre pouvoir d'achat"
1 min de lecture

VIDÉO - Marine Le Pen : "L'euro est un inconvénient majeur pour notre pouvoir d'achat"

FACE AUX INTERNAUTES - La candidate du Front national souhaite que la France "retrouve ses frontières nationales".

Marine Le Pen a répondu aux questions des internautes
Marine Le Pen a répondu aux questions des internautes
Crédit : RTLnet
Marie-Pierre Haddad

"Retrouver nos frontières nationales". C'est la mesure que Marine Le Pen mettrait immédiatement en place si elle était élue à la tête de l'État. La candidate Front national à l'élection présidentielle estime que "l'on n'est pas un pays libre si on ne maîtrise pas notre territoire. Avec le grave danger terroriste qui pèse sur nous, il faut que nous puissions contrôler qui entre sur notre territoire et pouvoir expulser ceux qui représentent un danger". 

En meeting au Zénith de Paris le 17 avril, Marine Le Pen a annoncé qu'elle comptait mettre en place un "moratoire dans l'attente de la mise en oeuvre de ces mesures qui vont permettre d'obtenir ce solde de 10.000 (immigrés légaux par an, ndlr)c'est un moratoire sur les visas longue durée qui va durer quelques semaines et permettre de savoir où on en est". Cette mesure, qui ne figurait pas dans ses 144 engagements présidentiels, n'est pas "un moratoire sur les visas touristiques" et ne concerne pas non plus "les étudiants qui demanderont leur visa pour l'année suivante", a expliqué la candidate. 

Sur sa proposition de sortir de l'Union européenne, Marine Le Pen indique que "l'euro et l'Union européenne bénéficient à un tout petit nombre qui sont les plus puissants et les grandes banques. C'est un inconvénient majeur pour nos TPE, nos PME et notre pouvoir d'achat. C'est à cause de l'euro que l'on met en place ces politiques d'austérité. La voix de la prospérité, c'est de retrouver une monnaie nationale et c'est ce que j'irai négocier auprès de l'Union européenne". La candidate ajoute : "On parle beaucoup de l'euro mais il est mort et personne ne le sait". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/