1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du 16 janvier 2019

Ce mercredi 16 janvier, Laurent Gerra a imité Lambert Wilson, Pierre Richard, Jean Lassalle ainsi que Patrick Sébastien.

Laurent Gerra Laurent Gerra Laurent Gerra
>
La chronique de Laurent Gerra du 16 janvier 2019 Crédit Image : Fred Bukajlo | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra et Joanna Wadel

Lambert Wilson s'indigne. Le comédien ne s'est pas vu confier le discours de la cérémonie d'ouverture du 22e Festival International du Film de Comédie, qui s'est tenue hier à l'Alpe-d'Huez. C'en est trop, pour l'acteur, qui réplique armé de son bilinguisme légendaire : "Ils m'ont snobé. The organisators have snobing me.". Un choix qui, selon lui, prive les organisateurs de ses talents d'orateur : "Pourtant j’avais préparé un merveilleux discours. I have preparated a marvellous discoureusse. Ce serait dommage que ce caviar pour l’oreille disparaisse dans les limbes des cérémonies du cinéma mondial. It would be a shame.". 

Pierre Richard va reprendre son rôle au côté de Jane Birkin, dans une version actualisée du film de Claude Zidi La moutarde me monte au nez, cette fois en tant que "grand gilet jaune avec une chaussure noire", annonce Mademoiselle Jade. Extrait : "Bon, au revoir ma chérie, j’y vais. Ne m’attends pas ce soir, j’ai rond point. On va faire brûler des palettes et cuire des saucisses." 

Jean Lassalle présente Un berger et deux perchés à l’Elysée, le film documentaire dont il fait l'objet. Une "performance d'acteur" qu'il a travaillée avec sa chèvre, "Kate Blanquette", et qui devrait le conduire "sur les tapis rouges de Cannes et même d’Ollivoude.". 

À lire aussi
La chronique de Laurent Gerra du 19 mars 2019 humour
La chronique de Laurent Gerra du 19 mars 2019

Patrick Sébastien consacre le prochain numéro de son émission de débat "Couillon de culture" à l'épilation. L'animateur a subtilement détaillé le thème central de ce nouveau débat "au poil" : "C’est la mode du moment, les bonnes femmes se rebiffent et leurs poils rebiquent.", explique t-il. Une information qui n'a pas manqué de faire réagir ses invités dont "MOSSIEUR Finkielkraut", ou "Finky", qui déplore que l'on s'attarde sur cette "dernière lubie féministe" plutôt que sur des sujets plus urgents, comme "l’islamisation des banlieues et le délitement de la civilisation européenne.". Le spécialiste de l'économie "François Lenglet" précise quant à lui que le refus de s'épiler est "un manque à gagner énorme pour l’industrie dépilatoire". Enfin, Patrick Sébastien termine par un conseil médical : "allez-y mollo avec le rasoir, parce que l’épilation, qui s’y frotte cystite !".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Laurent Gerra Lambert Wilson
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796243888
La chronique de Laurent Gerra du 16 janvier 2019
La chronique de Laurent Gerra du 16 janvier 2019
Ce mercredi 16 janvier, Laurent Gerra a imité Lambert Wilson, Pierre Richard, Jean Lassalle ainsi que Patrick Sébastien.
https://www.rtl.fr/actu/politique/video-la-chronique-de-laurent-gerra-du-16-janvier-2019-7796243888
2019-01-16 12:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Fw0_NVXd75PztU_NNXx-tw/330v220-2/online/image/2018/1127/7795725967_laurent-gerra.jpg