1 min de lecture Jacques Chirac

VIDÉO - Jacques Chirac : l'histoire autour du mot "abracadabrantesque"

ÉCLAIRAGE - Le mot "abracadabrantesque" restera associé à la présidence Chirac. En 2000, le chef de l'État utilise cette expression en ligne de défense de sa présidence.

Quand Jacques Chirac utilise l'adjectif "abracadabrantesque".
Quand Jacques Chirac utilise l'adjectif "abracadabrantesque". Crédit : Capture d'écran
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"On rapporte une histoire abracadabrantesque". Jacques Chirac est décédé, ce jeudi 26 septembre, à l'âge de 86 ans. Douze ans à la tête de l'État, l'ancien président de la République a marqué la culture populaire par sa voix souvent imitée et ses expressions entrées dans la culture populaire. "Abracadabrantesque" en fait partie et il est difficile d'évoquer le parcours de Jacques Chirac sans entendre résonner ce mot

Remontons le temps au 21 septembre 2000. Lors d'une interview avec Élise Lucet, Jacques Chirac s'offusque d'une histoire qui est un scandale. "Des affaires visant Jacques Chirac, il ne restera peut-être que ces sept incroyables syllabes sorties de sa bouche de président de la République", note L'Obs.

À quelle affaire Jacques Chirac fait-il référence ? Dans une cassette posthume, le financier occulte du RPR, Jean-Claude Méry, expliquait avoir remis 5 millions de francs en liquide à l’homme politique en 1986. Un mot qui est devenu une ligne de défense

Le mot "abracadabrantesque" est un dérivé d'"abracadabrant". Selon Le Larousse, cela fait référence au "caractère bizarre, éloigné du bons sens, de la raison, stupéfie, ahurit ; bizarre, extravagant : une nouvelle abracadabrante".

À lire aussi
OEIL-REPUBLIQUE_POP_795x530 RTL Originals
L’œil de la République : la "fureur noire" d'Alain Duhamel le soir du 21 avril 2002

Arthur Rimbaud est à l'origine de ce mot. "Ô flots abracadabrantesques, Prenez mon cœur, qu’il soit lavé. Ithyphalliques et pioupiesques, Leurs quolibets l’ont dépravé !", a-t-il écrit écrit dans son poème Le cœur volé, envoyé à son professeur. Selon Le Figaro, c'est Dominique de Villepin, admirateur de Rimbaud et alors secrétaire général, qui souffla le mot à l’oreille de Jacques Chirac…

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jacques Chirac Mort de Chirac Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants