1 min de lecture Fraude fiscale

VIDÉO - "Capital" : quand le fisc traque les fraudeurs grâce à Google Maps

Des géomètres superposent les images aériennes avec les plans du cadastre pour débusquer les piscines ou extensions non-déclarées aux impôts.

>
"Capital" : quand le fisc traque les fraudeurs grâce à Google Maps Crédit Image : AFP | Crédit Média : M6 | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Elise Denjean

Alors que Bercy s’apprête à expérimenter la traque des fraudeurs fiscaux grâce aux réseaux sociaux, il dispose déjà d’un outil très utile : Google Maps. Puisque l’administration fiscale ne peut entrer chez vous sans votre accord, les agents doivent trouver d’autres solutions pour pister les mauvais payeurs.

Dans une enquête diffusée dimanche 13 octobre à 21h05, Capital décrypte ces pratiques qui servent à récolter les taxes locales. Au centre des impôts fonciers de Toulouse, c’est le travail de Matthieu Sauvanet, géomètre. Pour repérer les erreurs ou les fraudes, il superpose des photos aériennes récentes sur les plans du cadastre

Tous les jours, Matthieu trouve des piscines non-référencées. “Au niveau de la piscine, on voit bien qu’elle n’est pas dessinée sur le plan cadastre, explique-t-il. Donc ce propriétaire paie une taxe foncière pour sa maison mais pas pour sa piscine.” Un peu plus loin, le géomètre trouve une maison qui n’a jamais été déclarée aux impôts. Depuis deux ans, malgré trois relances, le propriétaire ne paie pas. C’est donc Matthieu qui va déclarer ce bien pour la première fois et l’enregistrer dans les fichiers du fisc.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fraude fiscale Fiscalité M6info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants