2 min de lecture Union européenne

Vaccins : Clément Beaune met en garde les pays européens tentés par le "chacun pour soi"

INVITÉ RTL - Le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes veut préserver la solidarité au sein de l'Union et a donné les contours d'un passe sanitaire.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Clément Beaune est l'invité d'Alba Ventura Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Certains pays européens n'attendent plus les livraisons de l'Union européenne et achètent ici et là des doses de vaccin. Chaque pays doit-il désormais rester dans son propre couloir. "Il ne faut pas sortir de ce cadre européen, car je rappelle que ces pays bénéficient très largement de la solidarité européenne. Je le dis de façon factuelle. Ce sont des pays a population limitée, de petits marchés si je puis dire. S'ils négociaient eux-mêmes l'ensemble des achats je pense qu'ils seraient dans une situation très difficile. La solidarité européenne nous bénéficie et leur bénéficie, rappelle Clément Beaune, le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes. 

"Disons les choses, on est dans une période difficile. La solidarité, c'est toujours plus difficile en période de rareté, admet le secrétaire d'Etat. Je crois qu'il faut améliorer le cadre européen. Accélérer. Nous rencontrons tous un problème de livraison. Il faut donc accélérer les cadences de production et de vaccination. Nous l'avons dit à ces pays : nous serons au rendez-vous de la solidarité. Au rendez-vous pour des pays comme la République tchèque ou la Slovaquie qui sont dans des situations sanitaires très difficiles. Je comprends qu'ils cherchent, un peu par désespoir, des solutions. Mais nous trouverons des solutions dans le cadre européen."

"S'ils allaient chercher le vaccin chinois ou russe, je pense que ce serait grave, prévient Clément Beaune. Ca pose un problème de solidarité et ça pose aussi un problème sanitaire. Le vaccin russe n'a pas encore été autorisé en Europe et le vaccin chinois n'en a même pas encore fait la demande." Ces pays pourraient, s'ils persistaient dans cette voie, à ne pas voir arriver les doses européennes. "On ne peut pas avoir le bénéfice du cadre européen massif et en plus chercher des solutions nationales et faire du chacun pour soi", argumente le secrétaire d'Etat. 

Passe vaccinal ou sanitaire pour voyager ?

Le passeport vaccinal semble une idée populaire en Europe. Y a-t-il un blocage en France autour de cette idée. "On y travaille et je veux clarifier les choses, explique le ministre. C'est prématuré de dire, 'on va donner à chacun un petit passe, un petit certificat qui lui permettra d'aller au théâtre ou de se déplacer en Europe'. On est dans une période où la vaccination est difficile mais monte en puissance. Donc on ne va pas dire aux gens que certains ont plus de droits avec un vaccin alors que tout le monde ne peut pas être vacciné."

À lire aussi
transports
Coronavirus : "La crise sanitaire déclenche des nationalisations", observe François Lenglet

Clément Beaune fait aussi la distinction entre passe sanitaire et passe vaccinal. "Si on veut sécuriser les déplacements en Europe cet été, on ne va pas dire aux gens : ça ne dépend que du vaccin. Même si on est très bon, les jeunes, 18-20 ans, n'auront sans doute pas accès au vaccin cet été. C'est la population adulte qu'on cible en premier. Est-ce qu'on va leur dire : 'les gars vous n'avez plus le droit de vous déplacer' ? Le vaccin, des tests PCR et antigéniques... Il y aura une palette d'instruments sanitaires". Cet outil devrait être mis en place à la fin du printemps et de l'été

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Santé Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants