1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Vaccination des 5-11 ans : "La question va se poser très vite", estime le Pr Bruno Lina
1 min de lecture

Vaccination des 5-11 ans : "La question va se poser très vite", estime le Pr Bruno Lina

INVITÉ RTL - Le professeur Bruno Lina, virologue et membre du Conseil scientifique, appelle à "peser le pour et le contre" au sujet de la vaccination des enfants et explique que l'évolution de l'épidémie pourrait dicter la marche à suivre.

Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Crédit : Kena Betancur / AFP
Julien Sellier - édité par Victor Goury-Laffont

C'est peut-être la prochaine étape de la campagne de vaccination contre le coronavirus : l'immunisation des enfants entre 5 et 11 ans. Les Américains l'entameront au mois de novembre. En Europe, la question est entrain d'être examinée.

"À partir du moment où le vaccin est disponible et que des enfants font des infections au coronavirus, la question se pose", souligne Bruno Lina, membre du Conseil scientifique. Celui-ci estime que "la réfléxion n'est pas simple" et qu'il faudra, sur ce point, "peser le pour ou le contre". Si "les enfants font des infections qui sont en général très simples, on ne sait pas si les enfants peuvent souffrir d'un Covid long", précise-t-il encore.

Une réflexion qui dépendra également de l'évolution de la situation sanitaire. "Si on voit qu'il y a une reprise épidémique liée en particulier à la circulation du virus chez les enfants, il faudra se poser la question de les rajouter dans la boucle de vaccination", explique Bruno Lina, tout en précisant : "la vaccination ne sera jamais obligatoire".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/