1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Présidentielle 2022 : Viktor Orban, un modèle pour l'extrême droite française
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Viktor Orban, un modèle pour l'extrême droite française

ÉCLAIRAGE - Après Eric Zemmour il y a un mois, c'est Marine Le Pen qui est actuellement en déplacement en Hongrie. La numéro une du Rassemblement national va enfin rencontrer le Premier ministre hongrois ce mardi 26 octobre.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban
Crédit : Fréderick Florin/AFP
Présidentielle 2022 : Viktor Orban, un modèle pour l'extrême droite française
02:54
Présidentielle 2022 : Viktor Orban, un modèle pour l'extrême droite française
02:54
Bénédicte Tassart - édité par Romain Giraud

Près d'un mois après Éric Zemmour, Marine Le Pen va rencontrer Viktor Orban ce mardi, et si c'est aussi important pour elle, c'est parce qu'Orban a tout réussi : le Premier ministre dirige la Hongrie entre 1998 et 2002, puis depuis 2010 sans discontinuer. Il est seul aux manettes avec une large majorité au Parlement et a créé ce qu'on appelle une démocratie illibérale : un pouvoir étatique fort avec remise en cause des libertés de la presse ou encore de la justice. Le peuple le soutien, du moins jusqu'à présent mais cela commence à s'effriter.


Pour asseoir sa popularité, Viktor Orban s'est appuyé sur un puissant sentiment nationaliste. Il veut persuader que le monde extérieur est dangereux, que la Hongrie est attaquée de toutes parts, par Bruxelles, par les migrants, comme par le philanthrope Georges Soros. Un discours qui plaît aux personnes des classes populaires. Son parti, le Fidez est désormais conservateur chrétien et national, un schéma qui fait rêver notre extrême droite. 
 
On retrouve même du Orban dans les théories distillées par notre extrême droite. Par exemple, la théorie du grand remplacement, cette peur de l'invasion alors que la Hongrie ne comprend que 2% d'immigrés. Le Premier ministre refuse d'accueillir les migrants au nom de l'identité culturelle de l'Europe. Les références à Dieu et à la famille sont inscrites dans la Constitution. 

De plus, les SDF ont interdiction de mendier dans la rue, impossible aussi de citer à l'école un modèle parental autre que celui d'un père et d'une mère. Les chômeurs doivent travailler pour les mairies, sinon, ils peuvent être sanctionnés. Les Roms, par exemple, passent le balai dans les rues des beaux quartiers. Les mères de 4 enfants ne paient plus d'impôt.

Des discours patriotiques qui inspirent Marine Le Pen et Éric Zemmour

10% de la population hongroise suit le compte Facebook de Viktor Orban, c'est énorme. Toujours avec une emphase, des discours patriotiques. Samedi dernier, par exemple, il dénonçait l'attitude ennemie de l'Union Européenne

À lire aussi

Aussi, le pouvoir consulte énormément les Hongrois sur tous ces sujets, avec à chaque fois dans le questionnaire des questions orientées, mêlant le terrorisme et l'immigration, des mini référendums accompagnés de campagnes de communication très fréquentes à la télé ou encore la radio. 

À noter enfin que Viktor Orban s'appuie sur une oligarchie qu'il a construite. Les puissants de Hongrie lui doivent tout, comme l'homme le plus riche du pays qui est à l'origine un copain de classe de Viktor Orban, un technicien chauffagiste devenu millionnaire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/