2 min de lecture Les Républicains

Un proche de Wauquiez fustige un journalisme "niveau CAP d'ajusteur-monteur"

Le groupe Les Républicains brocarde ce lundi 19 février "un exercice au niveau CAP d'ajusteur-monteur" après la diffusion par TMC d'extraits d'un enregistrement d'un cours dispensé par Laurent Wauquiez devant des étudiants.

Laurent Wauquiez, le 6 décembre 2017
Laurent Wauquiez, le 6 décembre 2017 Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
et AFP

"Il n'y a pas de sots métiers." Les Républicains brocardent ce lundi 19 février "un exercice au niveau CAP d'ajusteur-monteur" après la divulgation par TMC d'extraits d'un enregistrement d'un cours dispensé par Laurent Wauquiez devant des étudiants. Face à l'enregistrement, embarrassant, le camp Wauquiez riposte

Ce lundi, le porte-parole LR Gilles Platret estime que l'exercice journalistique auquel s'est pliée l'émission Quotidien sur TMC relève d'un "niveau CAP d'ajusteur-monteur"

"Est-ce que ça c'est du journalisme ? Non. Ça, éventuellement, c'est un exercice au niveau CAP d'ajusteur-monteur", a déclaré Gilles Platret lors du point-presse hebdomadaire des Républicains. Le porte-parole tacle "la façon dont deux heures de cours ont été résumées en moins de deux minutes". 

À lire aussi
Gérard Larcher, président du Sénat (LR). sénat
Affaire Benalla : "Je ne suis en guerre contre personne", assure Larcher

"On a coupé, recollé, expurgé, pour avoir finalement des bouts de phrases dont vous savez très bien les uns et les autres qu'elles ont été complètement coupées de leur contexte", assure-t-il. Avant de préciser qu'il n'y a pas là d'"attaque contre la presse".

LR reconnaît une "bombe médiatique"

Dans le cours dispensé par Laurent Wauquiez, enregistré à son insu, le patron des Républicains affirme notamment que Nicolas Sarkozy faisait placer ses ministres sur écoute. Il se dit également "sûr et certain" qu'Emmanuel Macron et ses équipes ont participé à une "entreprise de démolition" à l'endroit de François Fillon, ou que le ministre Gérald Darmanin, visé par une enquête pour abus de faiblesse, "sait ce qu'il a fait" et "va tomber".

"Oui, c'est une bombe médiatique", mais "très loin des préoccupations des Français", estime Gilles Platret ce lundi 19 février, trois jours après la diffusion de l'enregistrement. Mais les dirigeants LR affichent un soutien timoré à leur président. "Il y a un très grand nombre de personnalités qui ont été contactées, qui se sont exprimées. Donc nous n'avons très clairement pas du tout le sentiment que le soutien manque au président des Républicains, sur ce dossier comme sur les autres", rétorque Gilles Platret.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Journalisme Journaliste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792329130
Un proche de Wauquiez fustige un journalisme "niveau CAP d'ajusteur-monteur"
Un proche de Wauquiez fustige un journalisme "niveau CAP d'ajusteur-monteur"
Le groupe Les Républicains brocarde ce lundi 19 février "un exercice au niveau CAP d'ajusteur-monteur" après la diffusion par TMC d'extraits d'un enregistrement d'un cours dispensé par Laurent Wauquiez devant des étudiants.
https://www.rtl.fr/actu/politique/un-proche-de-wauquiez-fustige-le-journalisme-niveau-cap-de-quotidien-7792329130
2018-02-19 17:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2JVYO4kAr_MrAdMdU3Jphg/330v220-2/online/image/2018/0219/7792329037_laurent-wauquiez-le-6-decembre-2017.jpg