1 min de lecture UMP

UMP : le groupe parlementaire détruisait sa comptabilité jusqu'en 2010

Le groupe UMP à l'Assemblée nationale passait ses comptes à la broyeuse entre 2004 et 2010, révèle "L'Express" vendredi 27 juin.

Le siège de l'UMP, à Paris
Le siège de l'UMP, à Paris Crédit : AFP / Pierre Andrieu
RaphaelBossePlatière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

L'audit de l'UMP apporte son lot de révélations. La dernière en date est relayée par L'Express vendredi 27 juin. Le magazine affirme que la comptabilité du groupe parlementaire était détruite à chaque changement de président, passée systématiquement à la broyeuse jusqu'en 2010.

"La tradition veut que le président du groupe détruise les documents au moment de quitter ses fonctions", raconte à nos confrères une collaboratrice du parti. Les finances du groupe UMP à l'Assemblée sous les ères de Bernard Accoyer (2004-2007) et Jean-François Copé (2007-2010) ne pourront donc pas être examinées.

Copé et Accoyer se renvoient la balle

Une question reste alors en suspend, poursuit L'Express : "Comment la cagnotte du groupe a pu passer de 10,6 millions d'euros après la présidence Accoyer à 6 millions d'euros au départ de Jean-François Copé en novembre 2010 ?" À la fin de cette année, Christian Jacob, actuel président du groupe, devrait dégager un excédent de 500.000 euros, croit savoir l'hebdomadaire.

À lire aussi
Claude Guéant, le 5 décembre 2018 Claude Guéant
Primes en liquide de Beauvau : Claude Guéant définitivement condamné à un an ferme

La destruction de la comptabilité remonterait à "la nuit des termps", explique un ancien collaborateur de l'UMP. La seule exception en date réside dans la passation entre Jacques Barrot et Bernard Accoyer en 2004. 

Depuis, les proches de ce dernier et de Jean-François Copé se renvoient la balle. Le maire de Meaux aurait "demandé s'il y avait des liquidités au sein du groupe" lorsqu'il en a pris la tête. Dans le camp de l'ancien président de l'Assemblée, on assure que ce dernier aurait conservé un seul document, attestant du montant de 10,6 millions d'euros de réserves financières en 2007.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
UMP Jean-François Copé Bernard Accoyer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772899253
UMP : le groupe parlementaire détruisait sa comptabilité jusqu'en 2010
UMP : le groupe parlementaire détruisait sa comptabilité jusqu'en 2010
Le groupe UMP à l'Assemblée nationale passait ses comptes à la broyeuse entre 2004 et 2010, révèle "L'Express" vendredi 27 juin.
https://www.rtl.fr/actu/politique/ump-le-groupe-parlementaire-detruisait-sa-comptabilite-jusqu-en-2010-7772899253
2014-06-27 18:14:57
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7ck_z4rCO5XGwJL8jXIGCA/330v220-2/online/image/2014/0617/7772704289_le-siege-de-l-ump-a-paris.jpg