1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Twitch et Clubhouse : pourquoi les politiques se ruent sur ces réseaux sociaux
3 min de lecture

Twitch et Clubhouse : pourquoi les politiques se ruent sur ces réseaux sociaux

ÉCLAIRAGE - Après François Hollande, Jean Castex se plie à l'exercice de l'entretien sur la chaîne Twitch de Samuel Étienne. Objectif pour le premier ministre : battre le record d'audience de l'ancien président de la République.

François Hollande et Jean Castex
François Hollande et Jean Castex
Crédit : AFP
Marie-Pierre Haddad

François Hollande sur Twitch, l'effet blast ? L'entretien de deux heures de l'ancien président de la République sur la chaîne de Samuel Étienne a donné des idées à Jean Castex. Il aura fallu deux jours au premier ministre pour annoncer sa participation dimanche 13 mars à 18 heures, dans l'émission La rencontre est la tienne

Le chef du gouvernement s'est rapidement imprégné des codes du réseau social en écrivant sur Twitter : "L’Olympique de Matignon donne rendez-vous au FCBienveillance". Le "FC Bienveillance" est une expression utilisée par Samuel Étienne. Cette formule permet de lancer la discussion avec les internautes dans les commentaires, tout en leur demandant de faire preuve de bienveillance dans leurs remarques.

Si Jean Castex se soumet à cet exercice, c'est avant tout pour lancer une bataille de chiffres et d'audience contre le prédécesseur d'Emmanuel Macron. L'interview de François Hollande a été en tête des audiences mondiales au moment de sa diffusion, avec un pic à 84.000 internautes connectés en temps réel. 

Twitch, la nouvelle cible des politiques

"L'enjeu est double" pour le chef du gouvernement, selon l'expert en communication politique Philippe Moreau-Chevrolet. Joint par RTL.fr, il explique que l'exécutif veut "préempter les nouveaux formats sur les réseaux sociaux, avant le lancement de la campagne présidentielle de 2022 et empêcher l'émergence de la concurrence sur ces nouveaux moyens de communication". 

À lire aussi

Être présent sur Twitch est une façon "d'occuper le terrain" et de "faire de la publicité", souligne-t-il tout en faisant remarquer que le bénéfice est "davantage quantitatif que qualitatif". En effet, difficile de savoir à l'heure actuelle si ce type d'interviews se transformera en nombre d'électeurs dans les urnes. "On est déjà dans la campagne pour 2022, donc on entre dans une guerre de mouvements où il faut être dynamique et faire preuve de modernité", ajoute Philippe Moreau-Chevrolet.

En participant à l'émission La rencontre est la tienne sur Twitch quelques jours après François Hollande, Jean Castex veut "marquer" l'ancien président "à la culotte". "Twitch est un nouveau territoire à conquérir par le monde de la politique. François Hollande a réalisé un record et le but du chef du gouvernement sera de battre ce record. On peut facilement s'y imposer puisque le concept de l'interview politique sur Twitch est encore neuf", analyse l'expert en communication politique.

J'entends la colère d'une partie de la communauté Twitch

Samuel Étienne

Mais attention aux grosses ficelles de communication politique. Peu de temps après avoir annoncé qu'il recevait Jean Castex dans son émission, Samuel Étienne a fait face aux critiques de nombreux utilisateurs de Twitch qui lui reprochent la tournure politique que prend son émission. 

"J'entends la colère d'une partie de la communauté Twitch, pour qui cet espace devrait être préservé de la politique, et plus encore de la parole gouvernementale", a indiqué le journaliste sur son compte Twitter. 

Il a ensuite estimé avoir fait "une boulette". "J'aurais dû laisser la séquence Hollande passer, une ou deux semaines. J'ai compris que pour plein de gens c'était l'ennemi", a-t-il concédé.

Clubhouse, un nouveau terrain à conquérir ?

L'autre réseau social prisé par la classe politique ces dernières semaines est Clubhouse. Il s'agit d'une plateforme de discussions audio. Il est possible de le rejoindre après avoir été coopté par un membre déjà inscrit sur le réseau social. 

"C'est un club pour l'élite, un peu comme Twitter mais plus apaisé. On retrouve l'esprit start-up nation et là encore ceux qui s'y retrouvent préparent la présidentielle de 2022", explique Philippe Moreau-Chevrolet. Pour lui, il s'agit de la traduction d'un sentiment de "crise qui existe au sein de la macronie". "Ils ont besoin de parler et de trouver une identité", analyse-t-il.

Pour l'instant, le gouvernement est en pointe sur la communication sur les réseaux sociaux. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal multiplie les interventions sur internet avec des influenceurs. Il est aussi à la tête de l'émission du gouvernement "#SansFiltre" diffusée sur Twitch et YouTube. Et le reste de la classe politique ? "L'opposition ne s'est pas encore emparée de ces nouveaux modes de communication. Le gouvernement dispose de la stratégie sur les réseaux sociaux la plus intelligente et la plus agressive. Pour l'instant, l'exécutif doit chercher à être le seul présent dessus... pas forcément le meilleur", conclut l'expert en communication politique. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/