1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. À Strasbourg, l'UMP joue l'unité malgré les vents contraires
1 min de lecture

À Strasbourg, l'UMP joue l'unité malgré les vents contraires

REPORTAGE - Venus soutenir la tête de liste UMP à Strasbourg, Fillon, Copé et Raffarin ont joué l'unité malgré les affaires qui secouent le parti.

Les ténors de l'UMP ont livré une démonstration d'unité mercredi 5 mars 2014 à Strasbourg
Les ténors de l'UMP ont livré une démonstration d'unité mercredi 5 mars 2014 à Strasbourg
Crédit : AFP
Dominique Tenza & La rédaction numérique de RTL

Une démonstration d'unité. À moins de trois semaines du premier tour des élections municipales, Jean-François Copé, François Fillon et Jean-Pierre Raffarin ont fait front commun mercredi soir en Alsace pour soutenir la tête de liste locale, Fabienne Keller, dans sa reconquête de la mairie de Strasbourg. L'objectif est double : afficher leur capacité à faire fi des querelles personnelles au nom de l'enjeu municipal et esquiver les affaires qui secouent le parti.

Entente cordiale

Ils n'ont pas voyagé ensemble mais c'est côte à côte que les deux ennemis jurés de l'UMP ont fait leur entrée devant 800 militants ravis. À l'ancien Premier ministre l'honneur d'ouvrir le bal, paré du costume du rassembleur. "La victoire est ici possible, à une seule condition : c'est que tout le monde s'y mette. C'est la raison pour laquelle nous avons décidé, avec Jean-François Copé, d'agir ensemble", scande-t-il à la tribune. "Je n'ai pas une feuille de cigarette de différence avec ce que j'ai entendu", lui répond le président de l'UMP, toujours dans le sens du poil.

Les sympathisants conquis

À quinze jours d'un scrutin indécis, le refrain est bien rodé. Seul l'UMP pourra sauver la France du déclin socialiste. Chômage, précarité, mais aussi "laxisme", les griefs imputés au parti au pouvoir sont nombreux, de l'aveu même d'un Jean-Pierre Raffarin au sommet de sa forme. "Oh, ce pauvre petit délinquant. Ce n'est pas qu'il est responsable, c'est la société qui est méchante", raille l'ancien locataire de Matignon pour fustiger la gouvernance socialiste.

Ignorer la controverse pour ne pas gâcher la fête : cette réunion devait être une ode à l'unité retrouvée. Un pari réussi auprès des sympathisants qui sont repartis conquis. "Ça nous rebooste et ça nous ressoude, lâche l'un d'entre eux. Ça nous a fait bien plaisir de les voir tous ensemble sur l'estrade".

À écouter

À Strasbourg, l'UMP joue l'unité
00:01:12
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/