1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Municipales 2014 : à Strasbourg, nouveau sondage favorable au sortant PS Roland Ries
1 min de lecture

Municipales 2014 : à Strasbourg, nouveau sondage favorable au sortant PS Roland Ries

Roland Ries, le maire PS sortant de Strasbourg, est donné gagnant aux municipales de 2014.

Le maire sortant de Strasbourg, Roland Ries.
Le maire sortant de Strasbourg, Roland Ries.
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le maire PS sortant de Strasbourg Roland Ries est donné gagnant aux municipales par un nouveau sondage IFOP publié vendredi 21 février, y compris dans l'hypothèse d'une triangulaire, si le FN parvenait à se qualifier pour le second tour. Selon ce sondage réalisé pour Europe 1 et les Dernières Nouvelles d'Alsace, la liste de Roland Ries obtiendrait 34% des voix au premier tour le 23 mars, contre 31% à la liste UMP-MoDem de Fabienne Keller.

Une liste PS-EELV-Front de gauche l'emporterait

Pour la première fois, cette enquête d'opinion donne le candidat du Rassemblement bleu marine, Jean-Luc Schaffhauser, en troisième position, avec 9,5% des voix.

Ce score proche de la barre des 10% nécessaire pour pouvoir se maintenir au deuxième tour a conduit l'IFOP à tester l'hypothèse d'une triangulaire. Dans ce cas, la liste conduite par Roland Ries l'emporterait par 49%, contre 42% à Fabienne Keller et 9% à Schauffhauser. En cas de duel le 30 mars, une liste PS-EELV-Front de gauche conduite par Roland Ries l'emporterait aussi, par 53% contre 47% à une liste UMP-MoDem-UDI conduite par Fabienne Keller.

"Je préfère être en duo au deuxième tour"

L'écologiste Alain Jund, qui devrait en principe fusionner sa liste avec celle de Roland Ries entre les deux tours, obtiendrait au premier tour 9%, et l'ancien ministre François Loos (UDI) 8%. "On est toujours à peu près sur les mêmes chiffres, mais j'attends les élections. C'est autre chose que les sondages", a réagi Ries auprès de l'AFP. A propos de l'hypothèse d'une triangulaire, "je préfère être en duo au deuxième tour, avec Mme Keller en principe", a-t-il dit.

À écouter aussi

Fabienne Keller, qui fut maire de Strasbourg de 2001 à 2008, a souligné de son côté que "voter Front national, c'est voter pour le maintien de l'équipe en place". "Le FN parle des problèmes que vivent les habitants mais il n'a aucune solution", a-t-elle ajouté.
Ce sondage a été réalisé par téléphone du 17 au 19 février auprès d'un échantillon représentatif de 609 personnes inscrites sur le listes électorales strasbourgeoises.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/