1 min de lecture Islamisme

Séparatisme islamiste : un député de la majorité accuse Blanquer "d'irresponsabilité"

Le ministre avait cité Roubaix et Maubeuge comme terreau de l'islamisme. Christophe di Pompeo, député LaREM du Nord, l'accuse de "stigmatiser un territoire".

La mairie de Roubaix illustration)
La mairie de Roubaix illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

Les villes de Maubeuge ou Roubaix sont-elles victimes d'un séparatisme islamiste ? C'est ce qu'affirmait le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, mercredi 19 février. Ce lundi 24 février, le député LaREM du Nord, Christophe di Pompeo, s'insurge contre un discours qu'il accuse de "stigmatiser un territoire et ses habitants"

Alors que le Président de la République annonçait des mesures, son ministre de l'Éducation dénonçait "des endroits où certains ont en quelque sorte pris le pouvoir dans la rue (...) et ça se voit, il suffit d'y aller". La colère des élus locaux ne s'est pas faite attendre sur les réseaux sociaux. 

Dans une lettre adressée au ministre, le député de la majorité dénonce une déclaration "pas à la hauteur de ce que nous attendons de vous en tant que ministre de la République". Selon le député, "le président de la République a ciblé une pratique antirépublicaine sans mettre en cause tout ceux qui respectent les lois". 

Le ministre, lui, "alimente des discours discriminatoires et populistes qui ont le vent en poupe. En plein débat démocratique, elle frise l'irresponsabilité", dénonce l'ancien élu PS.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islamisme Gouvernement Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants