1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Seine-Maritime : Antoine Rufenacht, ex-maire du Havre, est mort à 81 ans
2 min de lecture

Seine-Maritime : Antoine Rufenacht, ex-maire du Havre, est mort à 81 ans

Chiraquien, proche de son successeur Édouard Philippe, l'ancien maire du Havre Antoine Rufenacht est mort à l'âge de 81 ans.

Antoine Rufenacht, en 2013, à Paris
Antoine Rufenacht, en 2013, à Paris
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Paul Turban & AFP

Il avait été maire du Havre de 1995 à 2010 et président de la région Haute-Normandie de 1992 à 1998. Homme important de la droite normande, un temps secrétaire d'État de Valéry Giscard d'Estaing (1976-1978), Antoine Rufenacht est mort ce samedi 5 septembre 2020, a annoncé le président des Républicains Christian Jacob, confirmant une information du Figaro

Proche de son successeur dans la capitale normande, Édouard Philippe -  "Il pourrait être mon fils", avait-il déclaré -, Antoine Rufenacht avait 81 ans. C'est lui qui a pris la ville aux communistes après quatre tentatives. En plus des fonctions déjà citées, il a été député de Seine-Maritime (1975 -1976 ; 1978 -1981 et 1986 - 1995). Il a aussi été le directeur de campagne de Jacques Chirac en 2002. 

Édouard Philippe lui a rendu un très sobre hommage : "Tu duca, tu signore, et tu maestro". "Le Havre perd un grand homme, a déclaré sur Twitter l'actuelle députée de Seine-Maritime, Agnès Firmin Le Bodo. L’homme par qui notre ville a retrouvé sa fierté, l’homme par qui notre ville est sur la voie de la renaissance." "Il fut aussi un grand président Président de Région tout en défendant la réunification de la Normandie", souligne l'actuel président de la Normandie Hervé Morin

"Une nouvelle triste qui nous touche", "un de nos grands compagnons, Antoine Rufenacht, est décédé", a indiqué publiquement en milieu d'après-midi Christian Jacob, lors de l'université de rentrée du parti au Port-Marly (Yvelines). 

À lire aussi

"Je voulais avoir une pensée pour lui, nous sommes nombreux à l'avoir connu et à savoir quel grand maire du Havre il a été", a ajouté Christian Jacob, qualifiant Antoine Rufenacht de "grand homme", "de conviction". 

Le maire de Troyes François Baroin, invité vedette de la rentrée des Républicains, a déclaré pour sa part: "C'est une part de nous-même qui s'en va". Il a salué un "maire extraordinaire" qui "a sorti les communistes de leur folie de projets marxistes du Havre", rendant hommage a son "intelligence", sa "dignité", sa "malice". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/