1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Sécurité : "Darmanin est toujours dans la recherche d'un coup d'État", dit Karima Delli sur RTL

Sécurité : "Darmanin est toujours dans la recherche d'un coup d'État", dit Karima Delli sur RTL

INVITÉE RTL - La candidate de l'union de la gauche dans les Hauts-de-France dénonce les comportements récents du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

Karima Delli est l'invitée d'Alba Ventura
Karima Delli est l'invitée d'Alba Ventura
Crédit : RTL
Karima Delli était l'invitée de RTL du 26 mai 2021
11:19
Karima Delli est l'invitée d'Alba Ventura
11:19
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura
Animateur

Opposée notamment à Xavier Bertrand dans la course aux régionales dans les Hauts-de-France, Karima Delli réalise une performance unique en France : rassembler sous une candidature le Parti socialiste, le Parti communiste, Europe Ecologie-Les Verts, La France Insoumise et les Radicaux de gauche.

Mais au sein même des écologistes, plusieurs courants semblent se dessiner. "Je suis pour l'écologie populaire, affirme Karima Delli sur RTL, celle qui vient montrer qu'il y a des solutions dans la vie quotidienne des gens. Je suis assez pragmatique, pas du tout idéologue ni sectaire, l'écologie est la grande réponse du XXIe siècle, il faut arrêter d'en parler, il faut en faire".

Dans les colonnes du MondeJean-Luc Mélenchon a remis en question la sincérité de cette union de la gauche dans le Nord. "J'incarne l'union, je n'ai pas besoin d'en parler, on l'a faite, répond la candidate. Il y a urgence dans les Hauts-de-France, 1 habitant sur 6 est dans la pauvreté, 31% des jeunes sont au chômage. Je n'ai pas envie de ça, nous avons une belle équipe, pour servir la région et changer la vie des gens."

Je n'accepte pas qu'on fasse de l'insécurité un marché

Karima Delli, candidate aux régionales dans les Hauts-de-France, sur RTL

"Contrairement aux autres candidats, ajoute-t-elle, qui n'ont qu'une ambition, ils défendent leur intérêt privé, je suis la candidate de l'intérêt général."

À lire aussi

PS d'un côté, Insoumis de l'autre, ont paru pourtant divisés au moment de la manifestation des policiers devant l'Assemblée nationale. "Je comprends que les Français soient inquiets sur la question de la sécurité, mais je n'accepte pas qu'on fasse de l'insécurité un marché, assure la candidate de gauche. Je rappelle à monsieur Darmanin que plutôt que de manifester contre lui-même et de jouer les kékés aux côtés des syndicats, il devrait faire son travail."

Karima Delli dénonce notamment le manque de moyens au sein de la police : "La police a besoin réellement qu'on l'écoute, Darmanin c'est toujours ça, toujours dans la recherche du coup d'État permanent, à la recherche de la petite phrase". Et d'évoquer la polémique avec Audrey Pulvar : "Le comportement de Gérald Darmanin est minable, le ministre de l'Intérieur qui tente de bâillonner une adversaire politique en menaçant de l'attaquer en justice, ce n'est pas le comportement d'un ministre de l'Intérieur".

Je ne prends pas le risque de la sécurité des gens, donc l'EPR ce n'est pas possible.

Karima Delli, candidate aux régionales dans les Hauts-de-France, sur RTL

Alors que le gouvernement projette la construction d'un parc éolien au large de Dunkerque, Karima Delli tient à ce que la population soit préalablement consultée. "Je considère que la filière éolienne, il faut la porter et la soutenir. À Dunkerque, la véritable question, c'est : "quelle politique industrielle pour l'éolien ?'"

Quant au nucléaire, "on va sortir du nucléaire, il ne faut pas investir sur l'EPR, assure-t-elle. Je suis allée à Fukushima, j'ai vu de mes yeux ce qu'est un accident nucléaire. Je ne prends pas le risque de la sécurité des gens, donc l'EPR ce n'est pas possible, c'est un véritable gouffre financier."

Karima Delli souhaite instaurer la gratuité des transports pour les jeunes dans sa région. "Je l'ai projeté dans le budget de la région, 29 millions d'euros. La volonté, c'est de pouvoir faire que les jeunes puissent découvrir leur région, aller à l'école, aller travailler... Mais encore faut-il avoir des trains à l'heure, confortables et accessibles, c'est mon objectif."

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/