1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Darmanin contre Pulvar : main tendue du ministre, une rencontre va avoir lieu

Darmanin contre Pulvar : main tendue du ministre, une rencontre va avoir lieu

Gérald Darmanin a tendu la main ce mardi à la candidate aux régionales, qui l'a acceptée, après deux jours de tensions.

Gérald Darmanin a proposé une réunion à Audrey Pulvar.
Gérald Darmanin a proposé une réunion à Audrey Pulvar.
Crédit : Joël SAGET / AFP
Darmanin contre Pulvar : main tendue du ministre, une rencontre va avoir lieu
01:25
Jérémy Billault
Journaliste

Un débat posé après plusieurs jours de tension. La confrontation entre le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et la candidate aux régionales en Ile-de-France Audrey Pulvar a pris ce mardi un nouveau tournant sur fond de main tendue.

Les avocats d'Audrey Pulvar, avaient annoncé lundi porter plainte à leur tour contre le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, qui avait déposé plainte la veille contre Audrey Pulvar, l'accusant de "diffamer la police".

Gérald Darmanin avait annoncé sa plainte dans un tweet dimanche soir, dénonçant une interview dans laquelle Audrey Pulvar jugeait "assez glaçante" la manifestation policière devant l'Assemblée nationale mercredi 19 mai.

Invitée sur LCI mardi matin, la candidate socialiste a affirmé qu'elle ne comptait pas baisser les bras face aux accusations du ministre, tout en précisant une nouvelle fois sa pensée. "Tous les policiers ne sont pas racistes, ne sont pas violents, assure-t-elle. Pour ne pas jeter l'opprobre sur l'ensemble de la police nationale : quand il y a des policiers qui se comportent mal, ils doivent être sanctionnés".

Une rencontre "dans les prochains jours"

Des propos qui ont, semble-t-il, encouragé Gérald Darmanin à tendre la main à son adversaire d'un jour. "J’ai entendu, ce matin, les propos de madame Audrey Pulvar sur LCI, explicitant clairement que, pour elle, la police n’était pas raciste, écrit-il sur Twitter. J’en prends acte. Je lui propose de la rencontrer dans les prochains jours." 

À lire aussi

Quelques heures après cette déclaration, Audrey Pulvar annonce en conférence de presse qu'elle répondra favorablement à cette invitation. "J'ai bien vu la main tendue par le ministre de l'Intérieur et je la saisis, explique-t-elle. Mon propos ce matin était le même que celui que j'ai toujours tenu : je ne considère pas que toute la police nationale soit violente ou raciste, je soutiens les policiers, je vois les difficultés auxquelles ils sont confrontés." 

"Je me rendrai à cette invitation avec un esprit purement républicain, je pense que nous pouvons passer à la suite et reprendre la campagne électorale là où elle s'était arrpetée il y a 24 heures", conclut-elle.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/