1 min de lecture Polémique

Roman Polanski : Sibeth Ndiaye n'ira pas voir "J'accuse" mais n'appelle pas au boycott

La porte-parole du gouvernement n'ira pas voir le film de Roman Polanski, "un homme sur lequel" pèsent "de telles accusations". Mais elle n'appelle pas pour autant au boycott du long métrage.

Sibeth Ndiaye, le 1er avril 2019
Sibeth Ndiaye, le 1er avril 2019 Crédit : ludovic MARIN / AFP
Florian Soenen et AFP

Au lendemain de la déclaration de Marlène Schiappa au micro de RTL concernant son refus d'aller voir le film J'accuse, la reconstitution de l'affaire Dreyfus par Roman Polanski; la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a adopté une position similaire.

"Je n'irai pas le voir parce que j'ai besoin, quand je vais assister à un spectacle, de partager aussi quelque chose avec celui qui l'a créé. Je ne crois pas partager grand-chose avec un homme sur lequel" pèsent "de telles accusations", a expliqué jeudi 14 novembre la secrétaire d'État sur France Inter. Le cinéaste est accusé de viol par plusieurs femmes, dont la Française Valentine Monnier qui s'est exprimée quelques jours avant la sortie du film. Son avocat, Hervé Temime, affirme qu'il "conteste fermement toute accusation de viol".

"Je n'appelle pas du tout au boycott du film parce que je pense qu'il faut conserver un peu de raison (...), on ne peut pas condamner quelqu'un en absence de toute décision de justice", a néanmoins précisé la porte-parole du gouvernement. "C'est important que la parole se libère, que les témoignages du passé permettent peut-être à des femmes aujourd'hui de dire les choses, mais il faut aller en justice", a ajouté Sibeth Ndiaye.

"Je n'irai pas voir le film de Polanski, je ne veux pas faire la démarche d'aller acheter une place de cinéma dans le contexte qu'on connaît", avait également annoncé mercredi 13 novembre la secrétaire d'État chargée de l'Égalité femmes-hommes Marlène Schiappa sur RTL, refusant pour autant d'être "dans l'appel au boycott". Au soir de sa sortie, le film J'accuse a réussi le troisième meilleur démarrage pour un film français, en 2019 à Paris. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Roman polanski Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants