1 min de lecture Vitesse

Retour aux 90km/h : "On nous invente des règles", dit le président des Yvelines sur RTL

Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines, dénonce des "conditions extravagantes pour le retour aux 90 km/h." Pour lui, les décisions pour les limitations de vitesse doivent être prises "sur le terrain."

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
"On nous invente des règles", dit Pierre Bédier - L'invité RTL soir Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : RTL Soir | Date :
La page de l'émission
Nicolas Barreiro et Vincent Parizot

Les conseils départementaux auront le pouvoir d'annuler ou de laisser les 80 km/h sur leurs routes. Voilà ce qu'annonce la prochaine "loi mobilités". Pour le président du Conseil départemental des Yvelines, Pierre Bédier, invité de RTL, ce choix n'est pas aussi simple qu'il en a l'air.

"Le ministère de l'Intérieur, utilisant le Conseil National de la Sécurité Routière, pose des conditions extravagantes pour le retour aux 90 km/h" raconte M. Bédier. Il explique que ces plans s'annoncent finalement impossibles "dans un département comme le mien où 1/3 des routes étaient concernées, finalement on ne va rien faire parce qu’on nous empêche de faire. Il y a tout un tas de critères qui font qu'on ne rentre pas dedans et qu'on ne pourra rien faire."

Dans les Yvelines, 500 des 1.600 km de routes étaient passés aux 80 km/h. Sur ces routes, il n'y avait pas d'accident, c'est pourquoi il lui semble logique de repasser à 90km/h. Mais pour les cas contraires, "dans les routes où l'on constate qu'il y a de l'accidentologie malgré les 80 km/h, on est prêt à passer à 70.

"Une pression judiciaire"

L'autre frein pour Pierre Bédier, ce sont les conséquences en cas d'accidents s'il réinstaure la limitation de vitesse à 90 km/h. "Il y a une très forte pression juridique, voire judiciaire. Différentes associations de protection des usagers nous menacent en cas d'accident de nous traîner devant les tribunaux." 

À lire aussi
Le bolide, invisible sur les images, est capable d'atteindre les 10.620 km/h Propulsé
États-Unis : l'armée dévoile un véhicule se déplaçant à plus de 10.000 km/h

Selon lui, "c'est l'accidentologie qui doit guider les décisions, elles doivent être prises au plus près du terrain" conclue-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vitesse Loi Yvelines
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants