1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Résultat de la primaire de la droite : François Fillon tend la main "à tous ceux qui veulent servir notre pays"
1 min de lecture

Résultat de la primaire de la droite : François Fillon tend la main "à tous ceux qui veulent servir notre pays"

Victorieux de la primaire, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a salué une victoire de "fond" et de "convictions".

François Fillon lors de son discours de victoire le 27 novembre
François Fillon lors de son discours de victoire le 27 novembre
Crédit : iTélé
Florent Barraco

Largement vainqueur de la primaire de la droite, François Fillon a donné son premier discours en tant que candidat. Il s'est réjoui d'une victoire "de fond bâtie sur des convictions". "Progressivement, j'ai senti cette vague qui a brisé tous les scénarios écrits d'avance. Ma démarche a été comprise. La France ne supporte pas son décrochage, veut la vérité, et attend des actes", a-t-il lancé avant d'avoir une "pensée particulière" pour Nicolas Sarkozy et d'adresser un message "d'amitié, d'estime et de respect" à Alain Juppé. 
Dans son nouveau costume, François Fillon s'est mis au diapason et invite au rassemblement. "Ce qui nous unit est tellement plus grand que ce qui nous sépare. C'est pourquoi ce soir, je tends la main à tous ceux qui veulent reconstruire notre pays.

L'avenir nous attend

François Fillon

Pour lui, les électeurs de cette primaire ont trouvé en lui "les valeurs françaises". "L'avenir nous attend. Nous avons en main tous les atouts pour être une nation souveraine pour être en tête de l'Europe. J'ai maintenant le devoir de convaincre tout un pays", signale-t-il proposant un changement de logiciel. Sous des applaudissements nourris et au son de "Fillon président", l'ex-Premier ministre a terminé son discours la main sur le cœur, visiblement ému.
Arrivé à la haute autorité avec Alain Juppé pour une poignée de main symbole de la réconciliation et du rassemblement, François Fillon a une nouvelle fois remercié son concurrent. "Je veux remercier Alain Juppé, pour la campagne qu'il a conduite, pour ce qu'il est, un homme d'Etat, pour les mots qu'il a eus à mon endroit ce soir. Je veux lui dire combien je compte sur lui pour nous aider dans cette bataille qui commence", a-t-il déclaré avant de plaisanter. Blessé au nez, il a expliqué que ce n'était pas Alain Juppé qui était responsable, mais les photographes... 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/