1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Remaniement ministériel : Laurent Nuñez, de la DGSI à l'Intérieur
1 min de lecture

Remaniement ministériel : Laurent Nuñez, de la DGSI à l'Intérieur

L'ancien patron de la DGSI a été nommé, mardi 16 octobre, secrétaire d'État auprès du nouveau ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

Laurent Nuñez, nouveau secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur
Laurent Nuñez, nouveau secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur
Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

Les rumeurs parlaient de Frédéric Péchenard. C'est finalement Laurent Nuñez qui viendra épauler Christophe Castaner au ministère de l'Intérieur, à la surprise générale. Ce dernier a remplacé Gérard Collomb mardi 16 octobre, deux semaines après la démission du maire de Lyon. 

Christophe Castaner va donc profiter de l'expérience que Laurent Nuñez, 54 ans, s'est forgée dans les problématiques liées à la sécurité intérieure. Il est en effet l'ancien chef de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), nommé par Emmanuel Macron le 22 juin 2017. Il a d'ailleurs été applaudi à son poste où, comme l'écrit Le Point, "il a rétabli la bonne marche de la DGSI, la mettant au cœur du dispositif de lutte antiterroriste"

Son arrivée à l'Intérieur met alors l'accent sur la lutte antiterroriste et l'importance du renseignement pour être efficace dans ce combatC'est l'avis de l'expert Jean-Charles Brisard, président du Centre d'analyse terroriste (CAT), pour qui la nomination de Laurent Nuñez est "un signal fort qui témoigne du rôle central du renseignement dans la lutte contre le terrorisme et de la volonté de le placer désormais au cœur du processus décisionnel".

La rédaction vous recommande

Avant cela, ce chevalier de la Légion d'honneur a été préfet de police des Bouches-du-Rhône, de Paris, sous-préfet de Bayonne... Le JDD raconte que, même dans l'ombre du préfet de police à Paris, c'est l'énarque qui gère "les manifs pour tous, Charlie Hebdo, la marche du 11 janvier". 

À lire aussi

Nos confrères citent ensuite Bernard Boucault, ancien préfet de police, qui applaudit Laurent Nuñez saluant "un sens de l’organisation et du management" et "son intelligence des situations". Il a donc une grande expérience dans la police qu'il pourra faire profiter au nouveau premier flic de France

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/