1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionale en Occitanie : "Nous sommes déçus", déclare Louis Aliot
1 min de lecture

Régionale en Occitanie : "Nous sommes déçus", déclare Louis Aliot

INVITÉ RTL - Le maire RN de Perpignan regrette la forte abstention, en particulier de la part de ses électeurs, et se dit favorable au vote obligatoire.

Louis Alliot en mai 2020.
Louis Alliot en mai 2020.
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Régionale en Occitanie : Louis Aliot est l'invité d'Yves Calvi du 21 juin
07:55
Régionale en Occitanie : Louis Aliot est l'invité d'Yves Calvi du 21 juin
07:55
Yves Calvi

Le Rassemblement national a reculé en Occitanie par rapport au premier tour de l'élection régionale de 2015. La liste du nouveau candidat Jean-Paul Garraud, peu connu dans la région, a fait 22,61%, contre 31,83% pour Louis Aliot, désormais maire de Perpignan, qui menait la liste RN il y a six ans. La présidente sortante PS de l'Occitanie, Carole Delga, part quant à elle grande favorite pour le second tour des élections, en recueillant près de 40% des voix.

"Bien évidemment, nous sommes déçus", confie Louis Aliot au micro de RTL ce lundi 21 juin. Le représentant du Rassemblement national s'indigne de l'abstention, à 62,8% dans la région : "On n'a jamais eu une telle Bérézina".

"Ce sont les nôtres qui ne sont pas allés voter", regrette-t-il. "Le vote c'est quelque chose de sérieux", ajoute le maire de Perpignan, en se positionnant en faveur du vote obligatoire. "Le vote n'est pas un luxe. [...] C'est un devoir".

Louis Aliot explique cette forte abstention par le manque de "visibilité" des électeurs. "Les grandes régions, ils ne savent pas où ça commence et où ça se termine", explique-t-il, en ajoutant que "les départementales ont été noyées dans les régionales".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/