1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Réforme ferroviaire : NKM prête à la voter
1 min de lecture

Réforme ferroviaire : NKM prête à la voter

Elle-même ancienne ministre des Transports, Nathalie Kosciusko-Morizet s'est dit prête, ce jeudi, à voter la réforme du transport ferroviaire portée par l'actuel ministre Frédéric Cuvillier.

Nathalie Kosciusko-Morizet est candidate à la primaire de l'UMP pour la présidentielle de 2017.
Nathalie Kosciusko-Morizet est candidate à la primaire de l'UMP pour la présidentielle de 2017.
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La députée UMP Nathalie Kosciusko-Morizet s'est dite prête, ce jeudi 19 juin 2014, à voter la réforme du transport ferroviaire, dans laquelle elle reconnaît "en partie" son propre projet.

A titre personnel, s'il n'est pas dénaturé par la discussion parlementaire en cours, je pense que je le voterai, ce texte.

Nathalie Kosciusko-Morizet

Sur France Inter, l'ex-ministre de l'Ecologie et des Transports a rappelé avoir, en 2011, préparé une réforme pour construire "une dynamique positive" afin que "le système ne s'effondre pas au moment de l'ouverture à la concurrence". Cette réforme, NKM la "reconnaît sans la reconnaître complètement" dans le projet du gouvernement.

Sa réforme était prête

Elle reproche notamment au gouvernement d'avoir "attendu longtemps, commandé des rapports" alors que la réforme "était prête" et que les syndicats, qui "étaient autour de la table dans la négociation", "peu à peu, s'en sont éloignés".

"C'était un ensemble qui allait plus loin, il y a un peu de gâchis", selon la chef de file de l'opposition municipale parisienne. Mais elle persiste à penser que "rapprocher le gestionnaire de réseau et celui qui fait rouler les trains, c'est une bonne chose".

Pour le rapprochement RFF-SNCF

À lire aussi

Le regroupement sous une holding de RFF (en charge du réseau) et SNCF (en charge de l'exploitation), est un des points clefs de la réforme, voté mercredi 18 juin à l'Assemblée.

L'UMP est divisée sur la réforme, et le groupe des députés "attendra la fin des débats pour arrêter sa position de vote", a précisé son chef de file Christian Jacob.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.